Bouilloire silencieuse : la promesse est-elle tenue ?

Parmi tout le petit électroménager que l’on possède à la maison, certains appareils sont surtout utilisés au petit matin. C’est le cas de la bouilloire dont on se sert pour le petit déjeuner et qui a tendance à faire beaucoup de bruit en chauffant.

Et si vous venez de tomber sur cet article, c’est que vous êtes à la recherche d’une bouilloire silencieuse. Que ce soit pour avoir la tête plus reposée au petit matin ou pour ne pas réveiller ceux qui dorment encore, rassurez-vous il existe des solutions.

Nous avons créé ce guide afin de faire le point sur plusieurs choses :

  • En quoi consiste une bouilloire silencieuse ? (fonctionnement, avantages, inconvénients…)
  • Est-ce que ça marche vraiment ? (niveau sonore moyen…)
  • Quels sont les modèles intéressants ?
  • Des astuces pour rendre une bouilloire « classique » plus silencieuse

Qu’est-ce qu’une bouilloire silencieuse ?

Quand on regarde les différentes bouilloires disponibles dans le commerce, on se rend rapidement compte d’une chose : le terme « plus silencieuse » revient régulièrement sur les fiches des produits. Signe qu’il y a là une vraie demande de la part des consommateurs et que les fabricants l’ont bien compris.

On a souvent en tête l’image de la bouilloire qui, en chauffant, vibre dans tous les sens et fait un bruit énorme ! Et forcément, ce n’est pas idéal quand on veut éviter de réveiller le reste de la famille au petit matin…

Bouilloire silencieuse et rapide

Bien souvent, on constate cela sur les bouilloires d’entrée de gamme à moins de 20 ou 30 euros. Un rapide comparatif permet de se rendre compte des différences réelles avec une bouilloire vendue autour de 100 euros.

En s’attardant davantage sur les modèles plus chers, on peut constater que les matériaux sont loin d’être en plastique et que c’est l’ensemble de la fabrication qui a fait l’objet d’une attention particulière. Et c’est peut-être ici que se trouve la clé du silence…

Pourquoi l’eau fait-elle du bruit en chauffant dans la bouilloire ?

Le principe d’une bouilloire, c’est évidemment de porter l’eau à ébullition. Et c’est indispensable pour préparer un thé, une tisane ou encore un café. Ce qui est également inévitable, c’est le bruit généré par l’eau lorsqu’elle bout à l’intérieur d’une bouilloire.

C’est un phénomène qui s’explique : lorsque l’eau chauffe, c’est au fond de la bouilloire qu’elle devient le plus vite chaude et que les bulles de vapeur se forment en premier. Une fois formées, les bulles se détachent et remontent à la surface, là où l’eau est moins chaude. En rencontrant cette zone moins chaude, les bulles se condensent et se contractent. C’est ce qui créé ce bruit de crépitement tant que l’eau n’a pas atteint 100°C partout (voir l’explication complète sur le bruit de l’eau porté à ébullition).

En bref, on ne peut pas éviter le bruit de l’eau qui bout, même avec une bouilloire dotée d’une technologie de chauffe avancée. En effet, il y aura toujours des zones où l’eau sera plus froide pendant qu’elle chauffe.

Heureusement, il existe des solutions que nous vous proposons de découvre dans la section suivante ! 😉

Comment une bouilloire peut-elle être silencieuse ?

La solution consiste donc à mieux isoler les parois de la bouilloire afin de limiter la propagation du son provoqué par ces bulles de vapeur. Pour cela, il existe évidemment des matériaux plus adaptés que le plastique : on pense par exemple au verre qui est assez efficace ou l’acier. Dans le cas où une double paroi est présente, la bouilloire peut être encore plus silencieuse.

De la même façon, la fabriquer avec des matériaux de qualité permet de réduire les vibrations. En évitant que la bouilloire ne s’agite dans tous les sens sur son socle, on atténue considérablement le bruit qu’elle fait.

Bouilloire qui ne fait pas de bruit

Dernier point sur lequel on peut jouer afin d’avoir une bouilloire silencieuse : les indications sonores. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, de plus en plus de bouilloires « offrent » cette fonctionnalité. Elle permet de vous prévenir quand l’eau est assez chaude… Heureusement, cette fonctionnalité est souvent accompagnée de la possibilité de mettre les bips en sourdine.

Globalement, ce sont ces critères qu’il faut vérifier avant l’achat d’une bouilloire pour s’assurer qu’elle soit la plus silencieuse possible. On vous récapitule tout ça dans la section suivante qui vous donnera des pistes pour faire le meilleur choix possible.

TOP 3 des critères pour choisir une bouilloire silencieuse

Dans notre quête pour déterminer si une bouilloire peut vraiment être silencieuse, nous avons mis en évidence 3 critères qu’il faut impérativement vérifier. S’ils ne sont pas respectés, il y a de fortes chances (ou plutôt un fort risque) que la bouilloire soit bruyante. Les voici :

Critère n°1 : les matériaux utilisés pour les parois de la bouilloire

D’après nos recherches, c’est le critère principal : les matériaux utilisés pour la conception des parois de la bouilloire. Pour trouver un modèle plus silencieux que les autres, commencez par éliminer tout ce qui est fabriqué en plastique. En effet, ce matériau à tendance à laisser le bruit s’échapper et à accentuer les vibrations provoquées par les bulles de vapeur à l’intérieur.

Privilégiez plutôt une bouilloire dont les parois sont en verre ou en acier inoxydable pour un modèle électrique. Si vous préférez une bouilloire traditionnelle à poser sur le coin du feu, optez pour de la fonte ! L’épaisseur de ce matériau va permettre d’emprisonner le bruit au maximum et le poids empêcher qu’elle ne vibre trop.

Boulloir silencieuse en fonte

Surtout, il est conseillé d’opter pour une bouilloire avec une double-paroi puisque c’est ce type de conception qui va contribuer à la rendre davantage silencieuse. En plus, ça va permettre de garder l’eau chaude encore plus longtemps à l’intérieur donc autant en profiter.

Critère n°2 : la qualité de fabrication

La qualité de fabrication, c’est également LE point à vérifier pour que la bouilloire fasse le moins de bruit possible. En d’autres termes, il faut accepter d’y consacrer un budget assez important (entre 80 et 150 euros) pour bénéficier de modèles haut de gamme et qui ont fait l’objet d’une conception optimale dans les moindres détails.

Ce que l’on peut généralement retrouver dans les bouilloires avec ces standards élevés :

  • une technologie de chauffe qui optimise la diffusion de la chaleur par le bas, mais aussi par les côtés afin d’éviter d’avoir trop de zones qui restent froides longtemps (rappelez-vous, c’est la différence de température entre le fond et le haut de la bouilloire qui créé autant de bruit).
  • Sur un modèle électrique, il faut s’assurer que la bouilloire offre une tenue parfaite sur le socle, même lorsque l’eau commence à bouillir à l’intérieur et qu’elle se met à vibrer. Les bulles de vapeur qui se déplacent très vite et viennent cogner contre les parois sont une source de bruit importante. Si la bouilloire offre un bon maintien, elle pourra se révéler plus silencieuse à l’usage.
  • Accepter qu’une bouilloire chauffe moins vite, c’est aussi réduire le bruit qu’elle fait puisque l’eau sera beaucoup moins agitée à l’intérieur. C’est un choix à faire, mais préférez-vous une bouilloire qui chauffe en 30 secondes de plus ou une bouilloire qui fait le bruit d’un avion qui décolle ? 😉

Critère n°3 : les fonctionnalités utiles pour une bouilloire silencieuse

Nous avons repéré plusieurs fonctionnalités bien pratiques pour qu’une bouilloire fasse moins de bruit.

Cela concerne d’abord les notifications sonores présentes sur certains modèles. Vous savez, ce bip strident que fait la bouilloire pour prévenir que l’eau est chaude ? La bonne nouvelle, c’est qu’il est parfois possible de le désactiver.

Ensuite, n’hésitez pas à opter pour une bouilloire où l’on peut choisir la température max de l’eau. Quand on cherche à se préparer une tisane ou un thé à boire rapidement, on ne veut pas forcément que l’eau soit chauffée à 100°C. Sur certaines bouilloires, on peut définir une limite. Non seulement c’est pratique pour avoir une boisson à la température souhaitée, mais en plus cela va réduire considérablement le bruit. En effet, si la bouilloire ne porte pas l’eau à ébullition, le bruit généré par les bulles de vapeur sera beaucoup moins important.

Laisser un commentaire