Accueil » Yaourts » Yaourtière

Yaourtière : indispensable pour réussir ses yaourts ?

Guide

Qui n’a jamais apprécié finir un repas sur un bon yaourt ? Pour cela, deux possibilités : les faire soi-même ou les acheter dans le commerce.

Si vous optez pour la première option, la yaourtière est un appareil incontournable qui a connu un succès fulgurant ces dernières années.

Alors qu’il existe quelques alternatives à la yaourtière (on en parle plus bas dans l’article), elle reste populaire pour de bonnes raisons :

  • c’est un appareil facile à utiliser ;
  • la recette de base est ultra-simple : du lait et des ferments lactiques ;
  • la yaourtière est un appareil abordable, on peut en trouver de très bons modèles à moins de 50 euros ;
  • si le modèle s’y prête, la yaourtière peut être utilisée pour d’autres préparations (notamment des fromages blancs).

Présentation et intérêt de la yaourtière

La yaourtière est un appareil de petit électroménager assez compact qui se divise en trois éléments :

  • le socle chauffant ;
  • le couvercle en plastique qui permet de maintenir la chaleur et l’humidité pendant la fermentation ;
  • les pots, généralement fabriqués en verre, pour contenir la préparation des yaourts.

Tout l’intérêt d’une yaourtière, c’est de pouvoir maintenir une température constante pendant une longue durée de fermentation (entre 8 et 15 heures). C’est beaucoup plus compliqué de maintenir une température précise aussi longtemps avec des techniques comme le four ou le bain-marie.

fermentation lactique et yaourtière

En effet, la température de fermentation lactique joue un rôle important pour que les yaourts soient réussis. Elle doit être constamment entre 40 et 45°C :

  • En dessous, les yaourts ne prendront pas et la préparation restera très liquide.
  • Au dessus, les ferments lactiques sont détruits et le yaourt aura un goût acide et désagréable.

En bref, avoir une yaourtière, c’est avoir la garantie de yaourts toujours réussis. Pour le reste, il faudra simplement trouver la durée de fermentation qui vous convient selon la texture recherchée.

Notre avis sur la yaourtière : faut-il craquer ?

Selon nous, la yaourtière électrique est sans conteste un appareil qui possède de nombreux atouts.

D’abord parce qu’elle reste peu encombrante et qu’elle peut se ranger facilement dans un placard entre deux utilisations. Ensuite parce qu’il est possible de trouver des modèles intéressants à partir d’une trentaine d’euros. C’est pour cela qu’il serait dommage de se priver de yaourts maison.

De plus, vous allez pouvoir varier les plaisirs en vous concoctant de délicieux yaourts avec des goûts ou textures différents.

Vous êtes en quête du modèle idéal ? N’hésitez pas à consulter notre article dédié à la meilleure yaourtière.

Les yaourtières recommandées par la rédaction


14 juin 2024 18 h 32 min


Les 3 avantages de la yaourtière

Non, la yaourtière n’est pas juste un effet de mode lié à la tendance du fait-maison. Cela fait maintenant plusieurs années que cet appareil a débarqué dans nos cuisines et que les utilisateurs en sont très satisfaits.

Les avantages d'une yaourtière

Savoir ce que l’on met dans ses yaourts

Cela commence par la possibilité de connaître la composition exacte des yaourts que l’on mange : vous pouvez par exemple utiliser du lait de vache bio pour la réalisation des yaourts.

Dans la même optique, il est parfaitement possible de réaliser des yaourts à base de laits végétaux comme le soja. Chacun(e) peut donc y trouver son compte et c’est ça qui fait la force de cet appareil.

Faire des yaourts avec des goûts qu’on aime

La possibilité de créer des yaourts adaptés à tous les goûts : lors de la préparation, vous pourrez aromatiser les yaourts comme bon vous semble et surtout doser exactement comme vous l’aimez.

Un peu plus de citron, moins de sucre ou encore une touche de chocolat… cela permet de laisser libre-court à ses envies et de faire plaisir à toute la famille.

D’ailleurs, si on peut vous donner un petit conseil : tentez les yaourts brassés et onctueux avec une cuillère à soupe de confiture (fraise, myrtille…) au fond de chaque pot. C’est un délice et ça fait office de super dessert en fin de repas.

les avantages d'avoir une yaourtière à la maison

Faire des économies !

Avez-vous déjà essayé de calculer le budget yaourts de votre famille ? Sans doute pas, car ce n’est pas généralement ce à quoi on pense en faisant ses courses. Pourtant, si vous êtes plusieurs à la maison et que vous mangez des yaourts à chaque repas, ce budget peut vite grimper.

Si le prix d’un yaourt nature reste peu élevé, celui d’un yaourt aromatisé ou présenté comme un dessert par une marque l’est beaucoup plus.

Selon la yaourtière pour laquelle vous optez (de 30 à plus de 100 euros), vous pourrez réaliser des économies sous 4 à 6 mois. En sachant que cela varie aussi en fonction de votre consommation hebdomadaire de yaourts.

yaourtière combien ça coûte

Une chose est sûre, il est rentable de faire ses propres yaourts (voir nos calculs). Surtout si vous mangez beaucoup de yaourts aromatisés ou avec des confitures et coulis.

Et du côté des inconvénients ?

Même si la yaourtière reste un achat que l’on recommande, il existe quelques inconvénients qu’il vaut mieux connaitre avant de se lancer (rassurez-vous, il y en a peu).

Yaourts avec morceaux de fraises préparés à la yaourtière

Une durée de fermentation assez longue

Première chose à savoir : la durée de fermentation est assez longue quand on fait des yaourts. Vous devrez la laisser tourner entre 8 et 15h pour des yaourts et jusqu’à 23-25h pour des fromages blancs. Le tout en évitant qu’il y ait trop de vibrations autour. Nous vous conseillons donc de la lancer le soir si elle est équipée d’un arrêt automatique afin qu’elle fonctionne durant la nuit.

Toutefois, il faut savoir qu’il existe désormais des modèles capables de préparer des yaourts en 4 heures seulement. Cela fonctionne très bien si vous aimez les yaourts brassés, mais si vous préférez les manger lorsqu’ils sont fermes vous devrez laisser tourner la yaourtière pendant minimum 8 heures.

Heureusement, la yaourtière est un appareil peu puissant (quelques Watts seulement) et cela ne pèsera pas sur votre consommation électrique. Même si vous l’utilisez plusieurs fois par semaine.

Plusieurs essais pour trouver la recette qui vous convient

Si vous n’avez jamais utilisé de yaourtière, alors il faudra prévoir un petit temps d’adaptation. Au début, et même si vous suivez des recettes trouvées sur internet, vous n’allez probablement pas avoir la consistance souhaitée. Il faut en effet faire quelques tests avant de trouver la recette idéale. Le résultat final dépend en effet de nombreux paramètres :

  • durée de fermentation
  • lait utilisé
  • ferments utilisés
  • ajout ou non de sucre
  • ajout ou non de fruits/confitures/coulis
  • etc.

Pas de panique pour autant, il suffit généralement de 2 ou 3 utilisations pour adapter la recette à vos préférences et être pleinement satisfait(e) de vos yaourts maison.

Un yaourt fait maison

Nos recommandations pour choisir une yaourtière fonctionnelle

Comme pour n’importe quel appareil, il existe différents critères à prendre en compte pour le choix de la yaourtière. Cela vous permettra d’avoir un modèle adapté à vos votre consommation de yaourts.

Un nombre de pot adapté : indispensable pour tenir plusieurs jours

Chaque fabricant propose des yaourtières avec des nombres de pots différents. Plus vous consommez de yaourts chaque jour, plus il sera intéressant d’investir dans un modèle avec beaucoup de pots. Généralement, cela monte jusqu’à 12 ou 14 pots réalisables en une seule fois.

Évidemment, il y a aussi des modèles avec moins de pots si c’est ce que vous recherchez :

  • 4 pots
  • 6 pots
  • 7 pots
  • 8 pots
  • 9 pots
  • etc…

Même si vous mangez peu de yaourts, nous vous conseillons de prendre au moins un appareil capable de préparer 5 à 6 pots en une seule fois. Pourquoi ? Car le temps de fermentation est compris entre 8 à 12 heures en moyenne et que vous pourrez difficilement en refaire tous les jours.

Attention à la contenance des pots !

Là encore la contenance de chaque pot peut varier selon les yaourtières. Si vous souhaitez avoir un ordre d’idée, une contenance entre 160 et 180 ml permet d’avoir des yaourts de taille raisonnable.

Au-delà, ce sont des yaourts qui commencent à être assez gros mais qui se prêtent très bien à la réalisation de desserts avec des compotées de fruits au fond.

la taille des pots d'une yaourtière

Toutefois, si un modèle vous plaît particulièrement et qu’il a des gros pots, rien ne vous empêchera de les remplir à moitié ou aux trois quarts. Comme ça, pas de risque de ne pas les finir !

Vérifier que la puissance est adaptée aux pots et à leur contenance

Une yaourtière possède généralement une puissance peu élevée, car la fermentation est un processus qui doit se faire lentement. Rappelez-vous que la yaourtière ne chauffera pas à plus de 45°C. C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe des yaourtières sans électricité : l’eau est chauffée une première fois et versée dans un contenant isolé de façon à faire un bain-marie pendant plusieurs heures.

Toutefois, plus elle doit préparer un grand nombre de pots, plus sa puissance doit être élevée. Cela vaut également pour la contenance des pots.

Ne soyez donc pas surpris(e) si vous voyez que les modèles qui vous intéressent ont des puissances comprises entre 12 ou 15 Watts. C’est normal et elles fonctionneront parfaitement bien.

L’arrêt automatique : une fonctionnalité indispensable pour éviter les ratés

C’est probablement la fonctionnalité la plus pratique sur une yaourtière : l’arrêt automatique. Comme la durée de fermentation est longue, c’est souvent un appareil qu’on laisse tourner pendant la nuit ou la journée en notre absence.

L’arrêt automatique fonctionne grâce à un simple système de minuteur : vous réglez le temps de préparation souhaité et une fois celui-ci écoulé, la yaourtière s’arrête toute seule.

Si cette fonctionnalité peut paraitre évidente, tous les modèles ne l’ont pas ! Il est donc intéressant d’y consacrer un budget un peu plus élevé afin d’avoir cette fonction. Et autant vous le dire tout de suite : ne pas oublier ses yaourts dans la yaourtière, c’est la clé de yaourts maison délicieux.

une yaourtière avec timer et l'autre sans arrêt automatique

Les modes disponibles sur la yaourtière : pour profiter pleinement de l’appareil

Certains modèles hauts de gamme disposent de différents modes : yaourts classiques, fermes ou onctueux, lait aromatisé, desserts, fromages blancs, etc…

C’est à vous de voir si c’est quelque chose qui vous intéresse, mais il faut bien avouer que c’est très pratique pour ne pas se prendre la tête à chercher la durée de fermentation idéale ou telle ou telle préparation.

Dans le cas où vous souhaiteriez aussi préparer des fromages blancs ou faisselles, vous devez vérifier deux points :

  • La présence d’un ou plusieurs pot(s) adapté(s) avec un égouttoir.
  • La possibilité de faire fonctionner la machine au-delà de 15h sans qu’elle ne s’arrête automatiquement.

Quelques conseils avant de préparer vos premiers yaourts

Si vous débutez avec une yaourtière, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à la prendre en main.

Conseils pour utiliser une yaourtière

Est-il possible de ne pas faire le nombre de pots prévu ?

Si vous avez un modèle avec un grand nombre de pots mais que vous ne souhaitez pas avoir autant de yaourts pour une raison ou une autre, sachez qu’il n’est pas obligatoire de remplir tous les pots à chaque fois.

En revanche, il faut penser à placer un couvercle de pot à chaque emplacement vide sur le plateau de la yaourtière.

Quelle est la durée de conservation de yaourts maison ?

Lorsque vous faites vos propres yaourts, la durée de conservation recommandée est de 5 à 7 jours. C’est effectivement beaucoup plus court que pour des yaourts tout prêts, mais il n’y a pas de conservateurs.

Cette durée est à prendre en compte pour le choix de votre modèle : si vous êtes seul(e) à la maison et que vous mangez un yaourt par jour, évitez par exemple d’opter pour une yaourtière 12 pots.

2 réflexions au sujet de “Yaourtière : indispensable pour réussir ses yaourts ?”

Laisser un commentaire