La restauration se met aussi à la location

Dans tous les secteurs d’activité, la concurrence est de taille. Dans celui de la restauration, en plus de la concurrence, plusieurs autres facteurs sont à considérer pour tirer son épingle du jeu. Il y a notamment l’usage des instruments adéquats et le respect des normes d’hygiène, facteurs sur lesquels ne transigent pas les organismes chargés de la sécurité alimentaire. Vous voulez vous lancer dans la restauration ? Êtes-vous un professionnel tenant un café, un hôtel ou un restaurant et qui désire redynamiser l’établissement ? Découvrez quelques informations clés qui vous aideront à réussir dans la restauration !

Avoir un matériel de cuisine de qualité

L’une des conditions sine qua non pour l’installation d’un établissement du secteur CHR (Café Hôtel Restaurant) est de disposer du matériel professionnel adéquat. La plus grosse part du budget sera d’ailleurs consacrée à l’équipement de la cuisine. Vous devez donc veiller à effectuer un investissement réfléchi et rentable. Pour avoir un matériel de cuisine professionnelle de qualité, vous avez deux options : l’achat et la location.

Acheter les instruments peu coûteux

Les équipements de cuisine professionnelle ne sont pas très abordables pour les restaurateurs qui veulent démarrer leur activité. Si vous en faites partie, vous n’avez peut-être pas les moyens financiers nécessaires pour acheter tout ce qu’il vous faudra. Pour investir intelligemment, l’idéal serait de procéder à l’achat d’instruments qui ne sont pas très coûteux. Vous pouvez ainsi acquérir :

  • la batterie de cuisine comportant toutes les casseroles nécessaires
  • la plaque à induction
  • le batteur mélangeur
  • la soupière
  • la vaisselle
  • la poubelle

Les équipements cités ci-dessus ne coûtent généralement pas une fortune. Ce sont des articles que vous pouvez trouver dans le commerce à de bons prix.

Louer les équipements chers

La location se révèle être la solution parfaite pour avoir les équipements de cuisine que l’on veut sans pour autant les acheter tous. Pour l’ouverture de votre établissement, vous pouvez par exemple louer les outils les plus coûteux. Cette option est d’autant plus avantageuse que vous n’êtes pas tenu de réaliser un important investissement avant de vous installer.

De même, pour le renouvellement du matériel de votre cuisine professionnelle, la location vous permettra de profiter de modèles récents à moindre coût. Certains outils de cuisine avancés peuvent être hors de votre portée si vous envisagez de les acheter. Par contre, grâce à la location, vous pouvez les utiliser contre une modique somme. Sur des sites tels que Macuisinepro.fr, diverses gammes d’équipements de cuisine professionnelle sont mises en location. Vous pourrez louer :

  • un robot de cuisine professionnelle
  • une machine à glace
  • une friteuse
  • un toaster
  • un four mixte ou à convection
  • des plonges en inox
  • une étuve chauffante
  • des placards en inox
  • des plans de travail, comptoirs ou tables en inox
  • un bain-marie
Equipements de cuisine professionnels

Non seulement vous n’avez pas à supporter d’importants frais d’achat, mais en plus la location de matériel de cuisine professionnelle vous permet de profiter d’équipements de qualité sans avoir à vous charger de la réparation. De manière générale, le montant du bail est défini dès la signature du contrat. Par exemple, les frais de réparation des appareils électroniques de cuisine en cas de panne incombent, a priori, au propriétaire. En tant que locataire, vous serez appelé à réparer vous-même le matériel, uniquement si la panne résulte de votre négligence.

Louer les équipements à courte durée de vie

En dehors des équipements chers, vous ferez un bon investissement en louant les outils qui ont tendance à vite se détériorer. Ainsi, vous éviterez de devoir acheter fréquemment ce type d’équipement, ce qui vous fera faire des économies. Au nombre de ces instruments, il y a entre autres :

  • le lave-vaisselle
  • le lave-verre
  • le refroidisseur
  • la lampe/rampe chauffante
  • la cafetière

Pour renouveler des articles de cuisine que vous êtes lassé de réparer régulièrement, pensez donc à la location. Par ailleurs, de nombreux propriétaires offrent un service de nettoyage des équipements qu’ils louent. Ils donnent ainsi l’occasion aux professionnels du secteur CHR de ne pas se soucier de l’entretien de leur matériel de cuisine.

Observer les normes d’hygiène

L’hygiène est incontournable dans la restauration. En tant que professionnel du secteur, vous êtes tenu de respecter les règles sanitaires promulguées par les pouvoirs publics. Voici un condensé des normes d’hygiène auxquelles vous devez vous conformer :

Locaux, matériel et équipements de cuisine

Les locaux de votre restaurant, café ou hôtel, ainsi que le matériel et les équipements doivent respecter certains principes. Il y a notamment :

  • le principe de la marche en avant consistant à faciliter le déplacement et à séparer les zones de travail sales des zones propres
  • la conception des locaux de sorte à faciliter l’entretien régulier
  • le nettoyage et la désinfection des surfaces en contact avec les aliments
  • l’usage d’un bac à graisse
  • l’interdiction des matériaux poreux et l’utilisation de matériaux étanches
  • le maintien des aliments à la bonne température
  • l’installation de dispositifs de lavage et de séchage des mains
  • la séparation des espaces de manipulation d’aliments des zones de toilettes
  • des campagnes de dératisation et de désinsectisation

En outre, l’usage ou le stockage de produits dangereux dans les locaux de restauration est proscrit.

Hygiène du personnel

Les normes d’hygiène concernent également le personnel. Toute personne qui manipule des aliments doit avoir une hygiène corporelle irréprochable. Par conséquent, une personne qui a la diarrhée, des plaies ou une maladie transmissible via les aliments ne doit pas toucher les produits alimentaires. Les travailleurs qui sont au contact direct des denrées alimentaires doivent porter des tenues adéquates comme des gants, un tablier et un masques.

Equipe de cuisiniers

Alimentation en eau potable

Au sein d’un établissement de restauration, l’eau potable doit être disponible en quantité suffisante. Les systèmes d’évacuation des eaux non potables doivent être parfaitement conçus pour éviter la contamination de l’eau propre. La glace devant servir à réfrigérer les produits de la mer doit être produite à base d’eau propre. Toute vapeur en contact avec les aliments doit être exempte de composants nuisibles pour la santé.

Conservation des aliments

Pour éviter que les aliments deviennent impropres à la consommation, les matières premières doivent être bien conditionnées. La chaîne du froid doit être maintenue entre 0 et 3 °C et sans cesse contrôlée. Quant à la chaîne du chaud, elle doit être maintenue à 63 °C. Pour faire passer un aliment de la chaîne du chaud vers la chaîne du froid ou vice-versa, la descente ou la montée de température doit être très rapide.

Gestion des déchets

Dans un cadre de restauration, les déchets alimentaires d’origine animale doivent être séparés des autres. Les déchets alimentaires qui ne sont pas d’origine animale doivent être jetés dans des conteneurs fermés. L’établissement doit d’ailleurs avoir un local à poubelles totalement indépendant. Notez que pour ouvrir un restaurant, vous devez adresser une déclaration à la DDPP (Direction Départementale en charge de la Protection des Populations).

Laisser un commentaire