Robot cuiseur : comment choisir le plus adapté ?

En quelques années, le robot cuiseur s’est imposé comme on accessoire incontournable dans nos cuisines. Son principal argument : la possibilité de préparer un repas de A à Z sans utiliser aucun autre appareil ou ustensile. Le tout avec une facilité déconcertante, bien évidemment.

Mais pour cela, tous les robots cuiseurs ne se valent pas. Il est important de vérifier de plusieurs critères, parmi lesquels :

  • les caractéristiques techniques.
  • les fonctionnalités (modes de cuisson, programmes automatiques, fonctions…)
  • Ou encore la quantité et la qualité des recettes fournies avec.

Afin de vous aiguiller dans ce choix important, nous avons réalisé un guide complet sur le robot multifonctions. Le but : vous aider à trouver le modèle idéal et adapté à vos besoins. En effet, le choix d’un robot cuiseur sera pas forcément le même pour une grande famille nombreuse ou pour 2 personnes…

Cette page regroupe les modèles les plus populaires du moment et adaptés à diverses utilisations (occasionnelle, régulière, intense…). Sans oublier de nombreux conseils pour savoir précisément ce qu’il faut regarder, ne pas se tromper et trouver quel robot cuiseur choisir en 2022.

Robot cuiseur : notre TOP 3 pour décembre 2022

Robot cuiseur : quelles sont les marques incontournables ?

Il existe désormais de nombreuses marques qui proposent un ou plusieurs modèles de robot cuiseur. Voici celles qui ont retenu toute notre attention dans ce comparatif pour la qualité de leurs appareils, l’utilité des fonctionnalités et un rapport qualité/prix intéressant :

Robot cuiseur Moulinex

Moulinex est une marque française emblématique spécialisée dans le petit électroménager. Parmi tous les appareils qu’elle propose, on trouve des robots cuiseur de qualité et très populaires.

La marque ne cesse d’évoluer et de proposer régulièrement de nouveaux modèles. Cela assure un véritable suivi et des robots cuiseurs perfectionnés et à l’efficacité éprouvée.

Surtout, Moulinex peut se targuer d’avoir su créer une véritable communauté autour de ses appareils. Résultat : il est possible d’avoir accès à des milliers de recettes créées par les utilisateurs et utilisatrices, en plus de celles élaborées par les chefs de chez Moulinex.

Robot cuiseur Magimix

Magimix est une autre marque française réputée pour la qualité de ses produits. Elle propose différents appareils de petit électroménager, dont des robots cuiseurs qui ont fait leurs preuves et très appréciés par les utilisateurs.

Robot cuiseur Kenwood

Si vous aimez cuisiner, vous connaissez sûrement la marque lancée en 1947 par le célèbre Kenneth Wood, que l’on connaît aujourd’hui sous le nom Kenwood.

Elle s’est imposée chez nous grâce à différents appareils de cuisine au design emblématique.

C’est sans surprise qu’elle trouve sa place sur cette page puisqu’elle propose également des robots cuiseurs de qualité, avec de nombreuses fonctionnalités et qui sont très efficaces dans la préparation des repas du quotidien.

Robot cuiseur Bosch

La marque allemande Bosch est connue dans le monde entier pour la qualité de ses produits. Depuis quelques temps, elle s’est lancée dans les robots cuiseurs et propose des appareils qui présentent de nombreux avantages.

À commencer par des modes très pratiques, une qualité de fabrication qui ne fait pas défaut et un rapport qualité/prix intéressant.

Si vous recherchez un robot cuiseur de qualité et fonctionnel, c’est une marque à considérer.

Comment choisir le robot cuiseur idéal ?

Si vous avez déjà commencé vos recherches pour trouver le robot cuiseur multifonctions adapté à vos besoins, il n’est pas étonnant que vous soyez un peu perdu(e).

Non seulement les marques et modèles différents ne manquent pas. Mais en plus décrypter les fiches techniques des produits se révèle vite compliqué : puissance en Watts plus ou moins importante, capacité totale ou utile du bol, des modes qui n’en finissent plus ou encore des différences importantes de prix.

Bref, si vous avez besoin d’y voir un peu plus clair, les explications qui vont suivre devraient fortement vous aider.

Le prix

Selon le budget que vous souhaitez y consacrer, vous n’aurez pas accès aux mêmes fonctionnalités. On peut généralement classer les robots cuiseurs dans 3 catégories :

  • L’entrée de gamme (entre 300 et 500 euros) : il s’agit bien souvent des robots cuiseurs multifonctions proposés par de grandes enseignes (Lidl, Carrefour…). Ils ont l’avantage d’avoir un tarif assez attractif et avec l’ensemble des fonctionnalités essentielles.
  • Milieu de gamme (de 500 à 1000 euros) : ces modèles sont un bon compromis pour une utilisation régulière, sans que celle-ci ne soit trop poussée. Les fonctions essentielles sont bien là et ils proposent des recettes intéressantes.
  • Le haut de gamme (plus de 1000 euros) : il s’agit des robots cuiseurs avec des fonctionnalités avancées. Tout est parfaitement pensé côté ergonomie et la robustesse est au rendez-vous. Ils permettent souvent d’ajouter de nombreuses recettes guidées dans la mémoire de l’appareil.
quel prix pour un bon robot cuiseur ?

La capacité utile du bol

Selon nous, la capacité utile du bol du robot cuiseur fait partie des critères les plus importants. C’est ce qui va déterminer le nombre de personnes pour lequel vous pouvez cuisiner en une seule fois.

Grâce à la concurrence qui s’est établie au fil des années entre les différentes marques, le choix est aujourd’hui assez large :

  • 2 personnes
  • 4 personnes
  • 6 personnes
  • 8 personnes

Concrètement, vous pourrez cuisiner pour 2 à 4 personnes avec un bol de 2,5 à 3L. Pour 6 à 8 personnes, il faut impérativement privilégier un bol de plus de 3 litres.

Attention, nous parlons ici de capacité utile du bol. Sur de nombreuses fiches techniques c’est la capacité totale qui est affichée et qui semble tout de suite plus importante (4,5 voire même 6L). En réalité, vous ne pourrez pas remplir le bol à ras bords sans risque de débordement.

Notre conseil : si vous hésitez, optez toujours pour le modèle avec le bol le plus grand. Cela vous permettra de cuisiner aisément quand vous avez des invités ou tout simplement pour avoir des restes.

Nous n’avons pas trouvé de modèle performant et grand public qui va au-delà de 8 personnes mais n’hésitez pas à nous laisser un message si vous en connaissez un. Toutefois, certaines marques proposent ce que l’on pourrait appeler un « bol d’appoint ». Il s’agit d’un second bol et d’une seconde base reliée à la première qui permet de préparer et cuire des quantités encore plus importantes.

Les fonctions et modes du robot cuiseur

Un robot cuiseur de qualité et efficace, c’est un modèle qui embarque suffisamment de modes pour préparer un repas de A à Z en utilisant (presque) aucun autre ustensile ou appareil.

robot cuiseur à quoi ça sert ?

Cela implique que certaines fonctions sont indispensables pour une utilisation quotidienne. Parmi elles, veillez à toujours opter pour un robot cuiseur capable de :

  • hacher
  • mixer
  • pétrir
  • mélanger
  • cuire
  • cuire à la vapeur
  • mijoter
  • réchauffer
  • maintien au chaud
  • émulsionner ou fouetter

Si le robot cuiseur que vous choisissez dispose de (presque) toutes ces fonctions, alors c’est parfait. Vous pourrez l’utiliser pour toutes sortes de préparations, ainsi que pour la réalisation de repas entiers (de l’entrée au dessert).

D’autres fonctions, intéressantes mais pas indispensables, peuvent avoir leur utilité si vous souhaitez réaliser des recettes avec des préparations ou cuissons assez pointues. On peut citer :

  • cuisson lente
  • cuisson sous-vide
  • etc…

Vous remarquerez vite que la concurrence est rude entre les différents robots proposés sur le marché. La course au nombre de fonctions est donc bien réelle car c’est un véritable argument de vente : l’utilisateur aura naturellement tendance à se tourner vers l’appareil avec 18 fonctions plutôt que vers celui qui en possède 6 ou 8. Pourtant, il faut surtout veiller à ce que les modes soient efficaces : hacher, ce n’est pas la même chose que mixer et certains robots fonctionnent différemment selon la fonction sélectionnée. Par exemple, un robot cuiseur efficace pour mixer, c’est celui qui démarre doucement pour atteindre progressivement une vitesse assez élevée.

Parmi les fonctions moins utiles dans la vie de tous les jours, que l’on pourrait qualifier de bonus, il y a par exemple :

  • piller de la glace
  • mode bouilloire
  • etc…

Les programmes automatiques du robot cuiseur

Les programmes automatiques du robot cuiseur sont différents des fonctions : il s’agit ici d’appuyer sur un bouton et de laisser l’appareil se charger du reste, sans réaliser aucun autre réglage.

Il peut s’agir par exemples des programmes automatiques suivants :

  • soupe (soit en velouté, soit avec morceaux)
  • fermentation pour la préparation de yaourts
  • sauce
  • cuisson des pâtes ou du riz
  • nettoyage : c’est un programme automatique de plus en plus ajouté. Il suffit d’ajouter de l’eau dans le bol et de le lancer pour qu’il se charge d’effectuer un pré-lavage. Le nettoyage à la main est ensuite beaucoup plus simple, notamment si vous l’avez utilisé pour des préparations collantes ou qui accrochent.
  • etc..

Selon les robots cuiseurs et les modes automatiques, il est parfois possible d’ajuster certains réglages. Par exemple pour la fermentation : la température reste fixe, mais on peut choisir la durée pour avoir des yaourts plus ou moins fermes.

Bon à savoir : toutes les marques ne distinguent pas de la même façon les modes/fonctions et programmes automatiques. Pour certaines, le pétrissage est un programme automatique tandis qu’il s’agit d’une simple fonction pour d’autres… Il n’est donc pas toujours facile de s’y retrouver. L’essentiel, c’est de vérifier que modes et programmes automatiques correspondent bien à vos besoins.

Dans tous les cas, il y a de vrais avantages à avoir beaucoup de programmes automatiques. D’abord car cela va vous permettre de réaliser une recette avec l’assurance de ne ne pas rater. Ensuite, le programme automatique permet généralement de gagner du temps car une fois les ingrédients dans la cuve il n’y a plus rien à faire.

Le mode manuel

Si les robots cuiseurs actuels sont conçus pour se laisser guider dans la préparation des recette, il reste très pratique pour cuisiner en mode manuel.

Que ce soit simplement pour hacher une préparation, concasser des ingrédients, pétrir une pâte ou encore suivre une recette trouvée dans un livre ou sur internet, le mode manuel se gère selon 3 paramètres :

  • la vitesse de rotation de la lame
  • la température
  • la durée de fonctionnement (timer)

Le nombre de vitesses

Les robots cuiseurs disposent tous de plusieurs vitesses.
Souvent, cela commence avec une vitesse très lente qui sert uniquement à remuer. Les vitesses suivantes permettent de monter progressivement jusqu’à plus de 15 000 tours/minute pour les appareils les plus perfectionnés.

Pensez à vérifier ce critère du nombre de tours par minute avant d’acquérir votre robot : il faut qu’il monte au moins à 10 000 tours par minute pour qu’il soit efficace pour la plupart des préparations.

batteur robot cuiseur

La plage de température

La plage de température débute généralement autour de 30°C et peut atteindre 130°C sur la plupart des robots cuiseurs.

Certains, plus performants de ce côté, sont même capables de chauffer jusqu’à 160 voire 180°C. C’est idéal pour réaliser des cuissons à haute température, même si ce n’est pas forcément utile pour une cuisine de tous les jours.

Le timer

Le timer, c’est ce qui permet d’arrêter la préparation automatique (cuisson et éventuellement vitesse) après un temps donné.

Il faut que la plage du timer soit suffisamment large pour ne pas interrompre la cuisson en cours de route. Privilégiez un mode dont la minuterie peut atteindre au moins 2h.

Les accessoires du robot cuiseur

Les accessoires ont une importance fondamentale dans l’utilisation du robot cuiseur. Un peu comme les fonctions ou programmes automatiques, ce sont eux qui permettent de réaliser un nombre plus ou moins important de préparations différentes.

Plusieurs accessoires sont indispensables et doivent, selon-nous, impérativement être fournis avec le robot cuiseur multifonctions. On peut notamment citer :

  • Le couteau mélangeur : c’est la fameuse lame que l’on retrouve au fond de chaque modèle. Elle permet de mixer, hacher, mélanger, pétrir…
  • Les accessoires vapeur : tous les robots cuiseurs dignes de ce nom embarquent une fonctionnalité pour cuire à la vapeur. Mais pour cela, il faut évidemment fournir le matériel qui va avec. Il s’agit notamment du panier vapeur, même si certaines marques vont plus loin et proposent d’autres accessoires dédiés.
  • Le fouet, aussi appelé batteur ou mélangeur : pour fouetter ou mélanger des préparations délicatement.

D’autres accessoires, même s’ils ne sont pas indispensables, sont les bienvenus. Ils peuvent d’ailleurs justifier votre choix de vous tourner vers un modèle plutôt qu’un autre. Il s’agit par exemple :

  • D’une lame spécifique au pétrissage ou au concassage.
  • De lames pour découper les légumes.
  • D’un second bol, plus petit et qui se glisse à l’intérieur du bol principal, pour adapter les quantités quand il faut cuisiner des petites portions.

Dans tous les cas, c’est la variété des accessoires qui permet de réaliser de nombreuses recettes et avec des préparations plus ou moins spécifiques et pointues. N’hésitez pas à aller vers le modèle qui vous semble le mieux fourni par rapport à vos besoins.

La facilité d’utilisation

Un robot cuiseur doit simplifier le quotidien. Il est donc primordial que l’ensemble de ses fonctionnalités soient simples à utiliser, même pour celles et ceux qui n’ont pas de compétences spécifiques en cuisine.

Depuis quelques années, c’est d’ailleurs là-dessus que se basent les marques pour tenter de séduire les futurs acheteurs : le robot cuiseur doit permettre de préparer un repas complet rapidement et facilement.

Selon-nous, tout se passe principalement depuis l’écran de contrôle. Les différents menus doivent être accessibles sans trop chercher. Tout comme la navigation doit être intuitive entre les modes et les recettes.

Désormais, beaucoup de robots cuiseur haut de gamme embarquent un grand écran en couleurs avec la possibilité de suivre des recettes guidées. C’est ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle :

  1. Vous sélectionnez une recette dans la liste.
  2. La recette vous indique l’ensemble des ingrédients nécessaires et les quantités requises.
  3. Une fois que vous avez tout sous la main, vous débutez la préparation.
  4. À chaque étape, l’écran indique les gestes à effectuer : découpes, ingrédients à ajouter dans le bol, etc.
  5. Quand il faut mélanger, mixer, cuire, tout est déjà pré-programmé (vitesse, température, durée…).
  6. Une fois la cuisson lancée, le robot vous prévient quand c’est terminé et que vous pouvez passer à table.

Ça semble plutôt simple, non ? Eh bien sachez que ça l’est vraiment. Il n’y a rien de plus facile que de suivre une recette pas à pas sur un robot cuiseur. Elle sera réussie à tous les coups.

comment fonctionne un robot cuiseur ?

Le nombre de recettes incluses et les évolutions possibles

Sauf si vous optez pour un robot cuiseur d’une ancienne génération, il est fort probable que votre modèle embarque un certain nombre de recettes. Il s’agit de recettes guidées, c’est à dire que l’écran vous indique au fur et à mesure de la préparation les choses à effectuer.

Si vous aimez ce genre de fonctionnalité, il est important de vous intéresser à ces deux points :

  • Le nombre de recettes de base : il y en a souvent quelques centaines pour démarrer.
  • La possibilité (ou non) d’ajouter de nouvelles recettes : il faut souvent passer par une application ou connecter l’appareil au Wifi de votre maison. Cela permet de télécharger de nouvelles recettes guidées régulièrement. Attention, tous les robots cuiseurs ne le permettent pas et il faut parfois se contenter des recettes de base tout au long de la vie du robot cuiseur (en dehors du mode manuel, bien entendu).

La balance intégrée

Aussi surprenant que cela puisse paraître, certains robots cuiseurs ne possèdent pas de balance intégrée. C’est de plus en plus rare, mais pensez à vérifier ce point.

La balance intégrée est en effet d’une fonctionnalité incontournable car il n’y a rien de plus pratique que de pouvoir verser les ingrédients au fur et à mesure dans la cuve tout en les pesant.

Les matériaux de fabrication (base, bol, accessoires)

Un robot cuiseur est un investissement important : les prix sont souvent élevés et peuvent atteindre plus de 1500 euros pour certains modèles.

Il est donc impératif que l’appareil dure dans le temps et qu’il soit solide puisqu’il a vocation a être beaucoup manipulé. Pour cela, il faut prêter une attention toute particulière aux matériaux de fabrications de l’ensemble des éléments :

  • la base
  • le bol
  • les différents accessoires

Matériaux de fabrication de la base

La base est l’élément central du robot cuiseur : elle contient le moteur et toute l’électronique indispensables au bon fonctionnement de l’appareil.

Généralement, elle est conçue en plastique épais et assez résistant. C’est important afin de pouvoir la manipuler pour changer le robot de place ou la nettoyer avec un chiffon légèrement humide en fin d’utilisation.

Matériaux de fabrication du bol

Pour une durée de vie optimale, nous vous conseillons d’opter pour un robot cuiseur avec un bol en acier inoxydable. Il peut évidemment avoir certaines parties en plastique, comme les poignées ou le couvercle, mais l’inox est indispensable pour les raisons suivantes :

  • facile à laver et à sécher
  • les rayures n’empêchent pas son bon fonctionnement
  • adapté à un usage alimentaire
  • ne pose pas de problème avec certains ingrédients acides

Matériaux de fabrication des accessoires

Du côté des accessoires, la lame qui sert à mélanger, pétrir, trancher ou encore broyer doit impérativement être en acier inox. Là encore, cela lui confère une grande solidité avec la possibilité de l’entretenir facilement.

D’autres accessoires sont souvent en plastique alimentaire. Il peut s’agir du fouet ou du panier vapeur. Ce n’est pas un problème car cela offre suffisamment de solidité pour l’usage que vous en ferez.

Nettoyage et entretien

Le nettoyage d’un robot cuiseur est une étape obligée. Après chaque utilisation, le bol et les accessoires doivent être lavés.

La plupart des modèles utilisent un acier inoxydable et un plastique qui rendent l’ensemble compatible avec le lave-vaisselle (à l’exception de la base qui ne doit évidemment jamais être immergée). Mais pour vous assurer de ne pas avoir de mauvaise surprise, pensez à vérifier ce critère.

On vous en a parlé dans la section dédiée aux fonctionnalités : certains robots cuiseurs disposent d’un mode « nettoyage » ou « pré-lavage ». Il s’agit d’ajouter un peu d’eau dans la cuve et de lancer le mode pour rincer une première fois le bol à grande vitesse. C’est quelque chose de vraiment utile si derrière vous devez laver votre bol à la main car ce sera beaucoup plus simple. Même si vous l’avez utilisé pour des préparations très collantes comme des pâtes.

Suivi des pièces détachées

L’achat d’un robot cuiseur constitue une dépense importante : ce genre d’appareil peut facilement atteindre 1000 voire 1500 euros. Dans tous les cas, il doit être capable de durer dans le temps.

S’il tombe en panne alors qu’il est encore sous garantie, cela ne pose pas de problème particulier. Vous pouvez faire jouer la garantie commerciale et, si nécessaire, la garantie légale de conformité.

En revanche en cas de panne après plusieurs années, il peut être nécessaire de se procurer des pièces détachées. N’hésitez pas à jeter un oeil sur la durée durant laquelle la marque s’engage à fournir des pièces suite à l’achat.

Laisser un commentaire