La recette de la cuisine écologique

Parce qu’il devient de plus en plus important de prendre l’environnement en considération dans nos gestes quotidiens, avoir les bons réflexes en cuisine peut s’avérer être un bon début. En plus d’être respectueux de l’environnement, ces réflexes vous permettront de réaliser des économies. Alors, si ça fait du bien à la planète et à votre portefeuille, pourquoi ne pas s’y mettre dès maintenant ?

Écologique quand on s’équipe

Avant de se demander comment cuisiner écologique, regardons avec quoi cuisiner !
N’ayez pas peur de choisir des équipements de qualité dans votre cuisine, ils seront toujours rentables à long terme, et peuvent même être un investissement à vie. Favorisez donc des ustensiles en acier inoxydable plutôt qu’en cuivre ou en céramique, pouvant être nocif pour la santé.

Sélectionnez minutieusement vos appareils électroménagers selon vos besoins :
Vous êtes étudiant ? Pourquoi ne pas prendre un micro-ondes combinés plutôt que de prendre un four et un micro-ondes ? Vous réaliserez un gain de place et d’énergie lors de l’élaboration de vos recettes. Mais pas de problème si vous manquez d’équipement, vous pouvez très bien cuisiner sans four.
Si possible, préférez des plaques à inductions plutôt qu’électrique, pour éviter des déperditions de chaleurs.

L’écologie même dans le caddie

Se soucier de l’environnement, ça passe en grande partie par une consommation responsable. Tout d’abord, nous ne cesserons jamais de le dire, privilégiez le local.

De cette façon, le transport des aliments est fortement réduit et en plus, vous faîtes vivre les agriculteurs !

Par ailleurs, consommer vos fruits et légumes selon les saisons ne peut être que bénéfique. D’abord parce qu’ils sont moins chers, sont traités avec beaucoup moins de produits chimiques, et sont bien plus savoureux. D’ailleurs, saviez-vous que les fruits correspondent aux besoins du corps humain selon la saison ? En été on a besoin de beaucoup d’eau (saison des pastèques, melon, etc.), en hiver de vitamine C (saison des mandarine, clémentine, etc.).

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?

Également, prêtez attention aux emballages des aliments : privilégiez le recyclable et pensez à ramener vos plus beaux sacs de courses pour éviter de les accumuler à la maison.

Ça semble évident, n’acheter que ce dont vous avez besoins. En stockant trop d’aliments, vous avez de grandes chances de les oublier dans votre placard (alors on dépose doucement ces 5 paquets de Barilla… ).

Stop au gaspillage

Saviez-vous que nous produisons à nous seul en France 10 Millions de Tonnes de déchet par an ?
Les causes du gaspillage sont entre autres le dépassement des dates limites et le mauvais rangement de nos aliments. Ainsi pour lutter contre, rangez les aliments à consommer rapidement de façon visible dans votre réfrigérateur.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Vous pouvez également vous débarrassez au maximum des emballages en carton, en misant par exemple sur des bocaux transparents, pour trouver rapidement vos aliments.

De plus, une date de péremption dépassée ne signifie pas forcément intoxication alimentaire. Par exemple, les yaourts peuvent se consommer jusqu’à deux semaines après la date fatidique, grâce aux bactéries lactiques. Alors renseignez-vous sur la (vraie) durée de vie de vos aliments !

Enfin, vous pouvez utiliser vos pelures de fruits et coquilles d’œufs pour votre jardin comme engrais naturel. Votre plant de tomates-cerises vous dira merci.

Quelques bons réflexes.

Pour conclure, vous pouvez adopter ces quelques bons réflexes au quotidien :

  • Si vous en avez un, utilisez votre lave-vaisselle (quand il est plein) : Il utilise 4 fois moins d’eau qu’une vaisselle à la main ! D’ailleurs, lancez le plutôt la nuit, quand la demande d’électricité est faible.
  • Décongelez et couvrez vos plats pour accélérer le temps de cuisson.
  • Attendez que vos plats refroidissent avant de le mettre au frais, le réfrigérateur travaillera moins.
  • Évitez de castrer votre réfrigérateur pour laisser circuler l’air et faire moins travailler le compresseur.
  • Faites du tri sélectif !

Laisser un commentaire