Accueil » À l'essai » Mijoteuse

Offres de début d'année pour préparer des plats mijotés

En ce début d'année, nous avons repéré 3 offres intéressantes pour faire mijoter de délicieux petits plats :

Mijoteuse électrique : un appareil sous-côté pour cuisiner ?

Si la mijoteuse électrique est encore peu répandue dans nos cuisines, elle est utilisée depuis de nombreuses années au Canada ou aux États-Unis. Dans ces pays, elle est même devenue l’appareil à tout faire qu’il faut absolument avoir pour se faciliter la vie en cuisine.

En bref, c’est un appareil populaire et apprécié de ses utilisateurs.

D’ailleurs, si on prend le temps de s’intéresser à la mijoteuse électrique, il faut reconnaitre qu’elle a de sérieux arguments en sa faveur :

  • des plats mijotés faciles à préparer et sans aucune surveillance ;
  • une simplicité d’utilisation à toute épreuve ;
  • des modèles adaptés à tous les besoins (cela va de la mijoteuse 2 personnes à plus de 8 personnes) ;
  • c’est un appareil abordable : on peut trouver des modèles de qualité à partir de 40 ou 50 euros.

Mais si vous envisagez d’acheter une mijoteuse électrique, vous vous demandez sûrement si elle sera utile quotidiennement ? D’ailleurs, ne serait-il pas plus intéressant d’opter pour un multicuiseur avec davantage de fonctionnalités ?

Voici tout ce qu’il faut savoir sur la mijoteuse électrique. Vous pourrez ainsi faire votre choix en ayant toutes les cartes en main.

Présentation et fonctionnement de la mijoteuse

La plupart du temps, la mijoteuse électrique reprend la forme d’une cocotte traditionnelle. Ce qui vient la différencier, c’est la présence d’un écran ou de boutons sur la face avant pour contrôler ses fonctionnalités.

Elle se divise en 3 éléments :

  • le couvercle : généralement transparent pour surveiller l’avancée des cuissons ;
  • la cuve, dont le matériau de fabrication et la contenance peuvent varier d’un modèle à l’autre ;
  • la base chauffante dans laquelle on vient déposer la cuve.

Contrairement à une cocotte, elle peut fonctionner de façon autonome, il suffit de la brancher à une prise secteur et le tour est joué.

La base va tout simplement chauffer la cuve de façon à faire mijoter la préparation. C’est aussi pour cela que le couvercle est hermétique afin que les aliments cuisent en se gorgeant de saveurs.

Mijoteuse manuelle ou programmable : quelles différences ?

La mijoteuse se décline sous 2 versions. Attention, la façon de l’utiliser ne sera pas la même, d’où l’importance de bien comprendre les différences avant de choisir.

La mijoteuse manuelle

C’est celle que l’on pourrait qualifier de mijoteuse classique. Et c’est aussi la moins chère.

Pourquoi ? Tout simplement car elle embarque un simple bouton thermostatique avec plusieurs niveaux de température (et souvent un mode maintien au chaud).

Vous devez donc la mettre en marche et l’arrêter manuellement une fois que votre préparation est prête. Un peu comme vous le feriez avec une plaque de cuisson.

une mijoteuse électrique simple

La mijoteuse programmable

Avec ce type de mijoteuse, on monte d’un cran car elle va embarquer davantage de fonctionnalités. B

ien évidemment, cela varie d’un modèle à un autre, mais voici quelques exemples de ce qu’il est possible de faire :

  • Programmer un départ différé pour que la mijoteuse se lance toute seule pile quand il faut.
  • Profiter de l’arrêt automatique de la cuisson avec un passage en mode maintien au chaud.
  • Utiliser des programmes de cuisson prédéfinis :cuisson lente, feu vif, soupes, vapeur, desserts etc.

Comme vous pouvez le constater, on est déjà dans un appareil beaucoup plus complet qui se rapproche du multicuiseur.

une mijoteuse programmable

Les 3 avantages de la mijoteuse électrique

Si vous vous demandez pourquoi utiliser une mijoteuse, c’est avant tout pour 3 raisons :

Les plats mijotent dans leur coin sans rien avoir à faire

Tout l’intérêt de la mijoteuse, c’est de pouvoir concocter de bons petits plats qui cuisent lentement.

S’il faut anticiper un peu pour la partie cuisson avant de passer à table, c’est un véritable gain de temps dans la préparation des repas au quotidien :

  1. Vous préparez tous les ingrédients (éplucher les légumes, réaliser les découpes, assaisonner les viandes ou poissons…).
  2. Vous ajoutez la préparation dans la mijoteuse.
  3. Vous ajustez le thermostat sur la température souhaitée (et éventuellement la durée si le modèle le permet).
  4. Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à laisser mijoter votre préparation et la déguster une fois que c’est prêt !
plat cuisiné à la mijoteuse

La mijoteuse ne demande pas de surveillance particulière car il s’agit d’un mode de cuisson doux :

  • il n’y a pas de risque de surcuisson ;
  • les aliments ne vont pas accrocher au fond de la cuve
  • si la préparation ajoutée dans la cuve respecte la contenance, il ne peut pas y avoir de débordement.

Si vous optez pour une mijoteuse programmable, vous pourrez même faire en sorte que le repas soit prêt pile à la bonne heure :

  1. Vous ajoutez tous les ingrédients dans la cuve le matin (attention aux denrées sensibles qui ne se conservent pas à température ambiante).
  2. Vous programmez l’heure pour le départ différé et un temps de cuisson.
  3. La mijoteuse de charge du reste et le repas est prêt quand vous rentrez (en plus des bonnes odeurs dans la maison).

C’est un mode de cuisson idéal pour donner plus de goût aux aliments

Vous le savez peut-être déjà : la cuisson lente a de nombreux atouts.

À commencer par le fait que les plats mijotés sont beaucoup plus savoureux. En effet, ce processus de cuisson laisse le temps aux arômes de se développer.

Sans compter que les ingrédients cuisent à l’étouffée puisque les couvercles des mijoteuses sont hermétiques. Les saveurs sont donc conservées et concentrées.

un plat cuisiné à la mijoteuse électrique

D’ailleurs, les aliments cuits en douceur perdent beaucoup moins leurs qualités nutritives que lorsqu’il sont saisis à feu vif.

Et pour couronner le tout, il y a rarement des ratés avec la cuisson lente si vous suivez ces astuces pour cuisiner à la mijoteuse. Les viandes sont toujours bien fondantes, les poissons rarement secs et les légumes forcément cuits.

Il s’agit d’un appareil (presque) à tout faire

L’autre point fort de la mijoteuse électrique, c’est son côté polyvalent.

Même si les modèles de base se concentrent sur un simple thermostat avec plusieurs températures de cuisson, il est possible de l’utiliser pour des préparations assez variées :

  • viandes et poissons mijotés
  • légumes mijotés
  • soupes et bouillons
  • risottos de toutes sortes
  • etc.

En bref, tout ce qui peut être cuisiné grâce à une cuisson lente ou douce.

Et du côté des inconvénients ?

C’est un reproche sans en être vraiment un : la mijoteuse électrique se contente de faire mijoter.

Pour être plus clair : il est possible de réaliser des préparations similaires avec un multicuiseur. Ce type d’appareil offre d’ailleurs des modes plus variés, ce qui permet de l’utiliser pour cuisiner davantage de choses.

Mais le multicuiseur est également plus cher…

En quelques mots, c’est un équilibre à trouver entre vos besoins et ce que l’appareil est capable de faire.

Dans tous les cas, notre conseil serait de se tourner vers une mijoteuse programmable. Le tarif est à peine plus élevé et elle embarque des fonctionnalités que l’on pourrait qualifier d’indispensables (départ différé, arrêt automatique…).

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien la choisir ?

Choisir une bonne mijoteuse n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Voici une petite synthèse des 3 critères à prendre en compte pour trouver un modèle adapté à vos habitudes de cuisine.

plusieurs mijoteuses à choisir

La cuve de la mijoteuse et ses spécificités

La cuve est sans conteste l’élément principal d’une mijoteuse. Il y a plusieurs choses importantes la concernant.

D’abord en ce qui concerne le matériau dans laquelle elle est fabriquée :

  • du grès ou de la céramique sur les modèles haut de gamme. Ces matériaux permettent de concentrer la chaleur et maximiser le développement des saveurs lors de la cuisson.
  • une cuve en acier inoxydable avec un revêtement anti-adhésif sur les mijoteuses d’entrée ou de milieu de gamme.

Astuce : pensez à vérifier que la cuve passe au lave-vaisselle pour ne pas avoir à se soucier de son nettoyage après le repas.

Autre critère à ne pas négliger, la contenance de la cuve. C’est ce qui détermine le nombre de personnes pour lequel vous pouvez cuisiner.

Voici un petit tableau récapitulatif pour vous aider à choisir une taille de cuve adaptée :

Capacité de la cuve (en litres)Nombre de personnes
2 litres2 ou 3 personnes
3 à 4 litres4 ou 5 personnes
5 à 6 litres6 à 7 personnes
Plus de 7 litres8 à 10 personnes

Les plats mijotés demandent toujours un temps de cuisson assez long. C’est aussi meilleur réchauffé le lendemain ! Donc n’hésitez pas à opter pour une capacité plus importante que vos besoins afin d’avoir des restes.

Enfin, assurez-vous de pouvoir retirer la cuve afin de l’utiliser directement sur une plaque de cuisson. Quel intérêt ? Tout simplement faire saisir à feu vif certains ingrédients comme la viande, les légumes ou le poisson avant de les faire mijoter.

Les fonctionnalités ou modes de cuisson

Une bonne mijoteuse, c’est une mijoteuse qui offre plusieurs niveaux de cuisson.

Vérifiez qu’il y a au moins 2 à 3 réglages de chaleur pré-définis. C’est ce qui permettra de réaliser toute une variété de recettes.

Pour les mijoteuses électriques programmables, assurez-vous que vous pouvez définir un timer avec maintien au chaud automatique en fin de cuisson.

Si une fonction sauteuse est présente, c’est un gros plus. Cela permettra de faire revenir les aliments directement dans la mijoteuse avant de les laisser cuire lentement. Et c’est toujours ça de vaisselle en moins à la fin !

Quel budget consacrer à l’achat d’une mijoteuse ?

Pour une mijoteuse classique, comptez entre 40 et 60 euros. Au-delà, vous pouvez avoir une mijoteuse programmable dont les fonctionnalités sont bien plus intéressantes.

Le prix d’une bonne mijoteuse dépasse rarement les 130 et 150 euros.

Laisser un commentaire