Ma recette de pain pita

Le pain pita qu’est ce que c’est ? Un petit pain rond et plat, libanais à l’origine et qui peut s’accorder avec n’importe quelles saveurs. Pour cette recette j’ai choisi de les parfumer au cumin, je trouve que ça leur donne un petit goût en plus ! Après rien n’empêche de préférer le sésame ou le pavot, c’est selon les goûts.

Pour cette recette je suis partie du principe que tout le monde n’avait pas de robot, il est tout à fait possible de pétrir cette pâte à la main cela demande juste un peu plus d’efforts.

Ingrédients

Pour réaliser ces petits pains vous aurez besoin de : 

  • 500g de farine (la farine classique fait parfaitement l’affaire)
  • 300ml d’eau tiède (si elle est froide cela empêchera la levure d’agir)
  • 15g de levure de boulanger (je pense qu’on peut aussi utiliser de la levure fraîche mais comme je n’en ai jamais je préfère mettre la levure de boulanger déshydratée, attention par contre à ne pas mettre la levure chimique (le petit paquet rose pour les gâteaux vous voyez ? ) ça ne marcherait pas). 
  • 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1 petite cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de cumin (en grain je préfère, ça donne plus de goût que la poudre)

La préparation

Pour commencer il faut verser dans un petit récipient la levure de boulanger, l’eau tiède et l’huile d’olive, avant de laisser reposer une petite dizaine de minutes (le mélange va devenir mousseux). 

Dans un saladier, on mélange la farine, le sel et le cumin, puis on verse dessus le mélange avec la levure  et on pétrit. 

C’est la partie un peu compliquée mais la pâte se forme rapidement, elle doit devenir bien lisse et élastique. Pour pétrir, une fois que tous les ingrédients sont plus ou moins incorporés, il suffit de rabattre la pâte sur elle-même, un côté à la fois, au fur et à mesure une belle boule va se former. 

Une fois que la pâte est bien lisse et élastique, on la couvre avec un torchon ou du film alimentaire et on la laisse lever dans un endroit plutôt chaud une bonne heure. En hiver et lorsqu’il fait froid je fait généralement préchauffer mon four à 60°C avant de mettre le saladier dedans une fois qu’il est éteint, ça permet à la pâte de mieux lever. 

 Au bout d’1 heure, la pâte doit avoir bien gonflé et doublé de volume, il faut alors la faire retomber en l’écrasant avec le poing et pétrir 2-3 minutes. Une fois que la pâte est bien retombée, il faut la diviser en plusieurs petites boules. Avec cette quantité j’en fais généralement une dizaine mais selon la taille ou le nombre que vous souhaitez obtenir vous pouvez la diviser jusqu’à 20 pâtons. 

Une fois que vos boules sont réalisées, il faut les placer sur un plan de travail fariné et laisser repose un quart d’heure. 

Lorsqu’elles ont bien reposé, on les étale en cercle (hauteur d’environ 5mm/1cm) et on les dispose sur une plaque allant au four et recouverte de papier sulfurisé. 

On laisse encore reposer 1h (cette étape n’est pas obligatoire, je préfère laisser repousser une 2ème fois car les pains pita sont plus aériens et moelleux (plus épais aussi), mais il est possible de les cuire sans attendre). 

Pour la cuisson, on préchauffe le four à 250°C en chaleur tournante. Vous pouvez aussi utiliser un four à pizza si vous en possédez un pour qu’ils soient encore meilleurs. Juste avant de les mettre à cuire il faut asperger les pains avec un peu d’eau, puis les mettre 5 minutes. Ils doivent se développer et gonfler. Ils dorent légèrement mais restent assez blancs c’est normal. Attention, ils cuisent très vite ! Il vaut mieux rester à côté au risque de se retrouver avec des galettes brulées. 

A la sortie du four on les enveloppe dans un torchon pour qu’ils conservent leur humidité. Ils se dégustent tièdes, coupés en deux et farcis ou nature à vous de voir. 

Petite idée : les farcir avec une fromage frais, du jus de citron et de l’aneth c’est un régal !

Laisser un commentaire