Conserver une pâte à pizza : techniques et astuces

Vous avez préparé votre propre pâte à pizza et ne souhaitez pas l’utiliser tout de suite ? Ou vous avez prévu des quantités trop importantes et il vous reste un ou plusieurs pâtons ? La bonne nouvelle, c’est que la pâte à pizza qui se garde très bien et vous ne serez pas obligé(e) de la jeter.

Dans cet article, nous allons voir les différentes manières de conserver correctement une pâte à pizza.

À découvrir : notre guide complet sur le four à pizza (modèles sélectionnés par nos soins, conseils pour choisir le plus performant et adapté…).

Peut-on conserver une pâte à pizza au réfrigérateur ?

Le premier réflexe que l’on a quand on souhaite conserver une pâte à pizza, c’est de la mettre au réfrigérateur. C’est tout à fait possible, mais la durée de conservation ne sera pas très longue.

Combien de temps ?

En effet, même à 4°C, les levures présentes dans la pâte vont continuer de travailler. D’ailleurs, n’importe quelle recette de pâte à pizza digne de ce nom vous indiquera de faire reposer la pâte au moins une nuit au réfrigérateur avant de l’utiliser.

Nous vous recommandons de conserver votre pâte à pizza au frais entre 48 à 72 heures maximum à partir du moment où vous l’avez pétrie et que vous avez formé une boule. Si elle a déjà passé 24h au réfrigérateur dans le cadre du temps de pousse, évitez de la laisser plus de 24 à 48 heures supplémentaires.

À retenir : l’idée, c’est de ne jamais aller au-delà d’une pâte à pizza avec 72h de temps de pousse puisque, comme indiqué un peu plus haut, la fermentation se poursuit même à basse température.

Comment conserver la pâte à pizza au réfrigérateur ?

Comme elle va être utilisée assez rapidement, la méthode pour conserver une pâte à pizza au frais est assez simple. Après avoir détaillé votre boule en plusieurs pâtons (voir : quel est le poids d’une pâte à pizza), déposez-les dans un bac en plastique ou un bol.

Ce qui est important, c’est de badigeonnez le fond et les côtés avec un peu d’huile d’olive pour pouvoir sortir les pâtons plus facilement.

Badigeonnez également le dessus de chaque pâton avec de l’huile d’olive pour éviter qu’une fine croûte ne se forme en séchant.

Enfin, recouvrez avec un couvercle ou un film alimentaire en prenant soin de bien l’étirer.

Comment l’utiliser ?

Il faut toujours sortir la pâte du réfrigérateur un peu avant de la travailler. Nous vous conseillons de le faire deux heures avant de préparer votre pizza. Cela va lui permettre d’être à température ambiante (environ 20°C) au moment de l’étaler tout en permettant aux levures de s’activer un peu plus afin d’effectuer une ultime pousse avant la cuisson.

Conserver une pâte à pizza

Notre astuce : si vous avez du mal à faire glisser la pizza sur votre pierre à pizza au départ car elle est trop collante, sortez-là du réfrigérateur 30 minutes avant de l’étaler. Elle gonflera un peu moins lors de la cuisson mais elle sera plus facile à manipuler.

La solution ultime : congeler une pâte à pizza

Comme il est difficile de conserver une pâte à pizza au frais durant plus de 72h, il existe une solution qui permet de la garder beaucoup plus longtemps. Il suffit pour cela de la placer au congélateur après avoir respecté un temps de pousse adéquat. Explications.

Durée de conservation au congélateur

Comme pour beaucoup d’autres ingrédients, la congélation permet une conservation assez longue. Dans le cas précis de la pâte à pizza, vous pourrez les garder 3 à 4 mois sans aucun problème.

Si vous mangez régulièrement des pizzas, n’hésitez pas à faire une grosse session de préparation et à en congeler plusieurs. Vous gagnerez ainsi beaucoup de temps et pourrez manger vos pizzas selon vos envies (rappelons qu’une bonne pâte à pizza se prépare la veille, donc il faut toujours anticiper…).

Préparation d’une pâte à pizza prête à être congelée

Avant de congeler une pâte à pizza, il faut toujours veiller à laisser fermenter suffisamment longtemps. Une fois à -18°C, l’action des levures va être stoppée contrairement à la conservation au réfrigérateur.

Vous pouvez donc suivre votre recette habituelle, puis vous arrêter au moment où vous vous apprêtez à l’étaler.

Si besoin, voici un exemple de recette de pâte à pizza fine et prête à être congelée. Vous pouvez aussi retrouver une recette tout en bas de cette page.

Comment congeler la pâte à pizza ?

Une fois votre pâte à pizza prête, le processus de congélation est assez simple :

  1. Divisez votre boule en plusieurs pâtons si vous avez réalisé une préparation pour plusieurs pizzas.
  2. Placez chaque pâton séparément dans un petit sac congélation. Vous pouvez en mettre plusieurs dans le même sac, mais dans ce cas ils ne doivent pas se toucher. En le pliant comme il faut, vous pouvez en ajouter généralement deux à l’intérieur d’un même sachet. Vous pouvez également emballer chaque pâton dans du film alimentaire en prenant soin de vérifier qu’il est bien fermé.
  3. Déposez vos pâtons emballés dans le congélateur. L’idéal est d’avoir une congélation assez rapide, donc activez le mode boost si vous en avez un.
Pâtons de pizza à congeler

Comment décongeler la pâte à pizza ?

Dans l’idéal, sortez votre pâton du congélateur au moins 12h avant la cuisson et placez-le au frais. La décongélation lente est plus adaptée à cause des levures présentes dans la pâte. Ce n’est que 2h avant de l’étaler que vous pourrez le sortir afin qu’il revienne à température ambiante.

Une fois la pâte étalée, il ne vous reste plus qu’à garnir la pizza selon vos envies ! C’est comme si la pâte était fraîche, vous pouvez donc l’utiliser de façon tout à fait classique.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : comment cuire une pizza dans un four électrique ?

Congeler une pâte à pizza : recette et astuces

La pâte à pizza se congèle très bien, à condition de la préparer comme il faut.
Temps de préparation15 min
Temps de repos16 h
Temps total16 h 15 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Italienne
Keyword: Pizza
Portions: 1 pizza
Auteur: La Cuisine Ensemble
Cost: 0,5€

Ingrédients

  • 150 grammes de farine
  • 80 grammes d'eau
  • 0,5 grammes de levure boulangère sèche
  • 3,5 grammes de sel
  • huile d'olive

Instructions

Mélange et pétrissage

  • Dans un saladier, versez l'eau et ajoutez le sel puis mélangez à l'aide d'une cuillère en bois.
  • Ajoutez environ 10% de la farine pour éviter que la levure soit en contact direct avec le sel. Mélangez bien.
  • Ajoutez la levure, puis mélangez.
  • Versez le restant de farine, puis mélangez avec la cuillère en bois. La pâte va vite commencer à se former. Lorsqu'elle devient pétrissable avec les mains, versez le contenu du saladier sur un plan de travail fariné.
  • Pétrissez la pâte pendant 5 minutes.
  • Étalez un peu la pâte, formez un creux au centre avec vos doigts et ajoutez une cuillère à café d'huile d'olive. Refermez ensuite avec les bords de la pâte, puis reprenez le pétrissage pendant 10 minutes.

Temps de repos (fermentation)

  • Une fois la pâte suffisamment pétrie, formez une petite boule en prenant soin de bien l'étirer. Si vous appuyez dessus avec vos doigts, elle doit rapidement reprendre sa forme initiale.
  • Déposez le pâton dans un saladier huilé. Badigeonnez également le dessus du pâton avec de l'huile d'olive.
  • Recouvrez avec un torchon humide, puis laissez reposer 2h à température ambiante (environ 20°C) et à l'abri des courants d'air.
  • Retirez le torchon, puis fermez le saladier avec un couvercle ou un film alimentaire.
  • Placez le saladier au réfrigérateur pendant 12 à 14h minimum. Vous pouvez allonger le temps de fermentation jusqu'à 48h si vous le souhaitez.

Congélation

  • Placez chaque pâton dans un petit sachet de congélation ou en l'emballant dans du film alimentaire.

Notes

Une fois cette pâte préparée, elle est prête à être congelée !

Laisser un commentaire

Que pensez-vous de cette recette ?