Garniture pizza : comment la réussir à tous les coups ?

S’il n’y a rien de meilleur qu’une pizza faite maison, on est parfois en manque d’idées en ce qui concerne la garniture ou on se pose tout simplement la question de l’ordre dans lequel ajouter les différents ingrédients.

Mais pas de panique, on vous livre dans cet article quelques idées de bases et de garnitures qui marchent à tous les coups et que vous pourrez ensuite décliner selon vos envies.

Étape 1 : base tomate ou crème pour la garniture de la pizza

Après avoir façonné votre pâte à pizza, il faut s’attaque à la base. Il peut s’agir de sauce tomate ou de crème fraîche épaisse.

Dans tous les cas, il faut en mettre de façon raisonnable afin de ne pas détremper la pâte et avoir le goût des autres ingrédients. Pour une pizza de 33 cm de diamètre environ, nous vous conseillons environ 100 grammes de sauce tomate ou de crème.

Ensuite, prenez soin de ne pas étaler la base jusqu’aux rebords de la pâte. Vous pouvez laisser un bon centimètre, ce qui va permettre aux rebords de gonfler lors de la cuisson et de faire cette fameuse croûte que les amateurs de pizzas aiment tant.

Étape 2 : les ingrédients qui doivent (ou peuvent) être cuits

Pour garnir correctement une pizza, il faut également prêter attention aux ingrédients que l’on peut cuire et ceux qui doivent être mis une fois que la pizza sort du four. Nous avons donc préparé une petite liste non exhaustive.

Les ingrédients que l’on peut cuire sur la pizza :

  • champignons
  • poivrons
  • aubergines
  • chorizo
  • pommes de terre
  • lardons
  • merguez
Les ingrédients à cuire avec la pizza

Si vous avez des doutes sur d’autres ingrédients, il faut surtout se poser la question suivante : risquent-ils de brûler ou non durant la cuisson ? Il ne faut pas oublier que la température d’un four à pizza peut être très élevée et c’est un critère essentiel à prendre en compte.

Étape 3 : le fromage idéal pour garnir une pizza

C’est une autre étape très importante quand on veut garnir correctement une pizza : celle du fromage. La meilleure solution reste d’opter pour de la mozzarella car elle va conserver tout son goût lors de la cuisson, apporter du moelleux et surtout fondre à merveille sur la pâte.

Bien évidemment, il faut veiller à prendre une vraie mozza (fabriquée à partir du lait de bufflonnes) pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes.

Pour la disposer, plusieurs solutions :

  • en tranches assez épaisses et disposées de façon espacées pour profiter au maximum de son goût ;
  • en petits cubes (on dit aussi qu’elle est râpée) de façon à mieux recouvrir l’ensemble de la pizza.

Si vous n’avez pas de mozzarella sous la main, vous pouvez toujours opter pour le classique gruyère ou même privilégier du Comté pour un goût plus marqué. Mais gardez en tête que le meilleur résultat sera généralement obtenu grâce à la mozza.

Étape 4 : la cuisson

Dans cette section, on ne va pas parler directement de la garniture de la pizza, mais de sa cuisson. Et c’est tout aussi important !

Si vous en avez la possibilité, faites pré-chauffer votre four à pizza dédié. Sa température est en effet beaucoup plus haute qu’un four de cuisine classique et cela va permettre à la pâte de mieux gonfler tout en cuisant plus rapidement.

Il existe plusieurs modèles qui permettent d’obtenir une jolie cuisson :

Si vous n’en avez pas, alors nous vous conseillons de lire notre article sur la cuisson de la pizza dans un four électrique. Il vous éclairera sur les erreurs à ne pas faire et vous donnera de précieux conseils pour la réussir au mieux.

Étape 5 : les ingrédients à ajouter après la cuisson

Et voilà ! Vous avez enfourné votre pizza et le temps de cuisson est écoulé : une fois sortie, il existe d’autres ingrédients que vous pouvez encore ajouter en fin de cuisson. Il s’agit de ceux qui risquent de brûler s’ils sont mis avant :

  • jambon (surtout si vous utilisez du jambon sec)
  • basilic
  • huile d’olive
  • olives
  • salade
  • pousses d’épinards
Les ingrédients à ne pas cuire avec une pizza

En ce qui concerne l’oeuf, il est recommandé de l’ajouter peu avant la fin de la cuisson pour que le jaune reste coulant.

Garnir une pizza à l’avance : pourquoi c’est une mauvaise idée ?

Garnir une pizza à l’avance pour avoir davantage de temps lors de sa soirée entre amis ou tout simplement par confort, c’est possible ? Cette question revient souvent et nous allons vous expliquer pourquoi c’est à éviter.

Pour qu’une pâte à pizza gonfle correctement lors de la cuisson, elle doit être dans la mesure du possible étalée et garnie au dernier moment. Si vous ajoutez la sauce tomate ou la crème trop en avance, la pâte va s’humidifier et elle risque de ne pas cuire correctement.

La seule façon de s’y prendre à l’avance, c’est de préparer les garnitures en coupant par exemple les tomates, le chorizo ou encore les poivrons. Il faudra ensuite attendre le dernier moment pour la garnir.

Pensez-y si votre four met beaucoup de temps à pré-chauffer : l’idéal est que la pizza soit enfournée dès que vous avez terminé sa garniture. On ne plaisante pas, il n’y a rien de plus fragile qu’une bonne pâte si vous souhaitez qu’elle gonfle et brunisse comme au restaurant !

Laisser un commentaire