Four à pizza d’extérieur : lequel choisir en 2022

Si vous aimez les bonnes pizzas, vous êtes au bon endroit : cette page s’intéresse au four à pizza d’extérieur. Autant le dire tout de suite, c’est un appareil indispensable pour rivaliser avec votre pizzaïolo de quartier préféré.

avantages four à pizza d'extérieur

Pourquoi ? Tout simplement car le four à pizza d’extérieur rassemble tous les éléments indispensables pour réussir la cuisson d’une pizza :

  • Un mode de combustion qui permet de donner un goût marqué à la pizza (le bois, le charbon, les pellets…)
  • Une température qui peut atteindre 400°C sans difficulté, voire même 500°C (si vous aimez la véritable pizza napolitaine, ça doit forcément vous parler).

Sans oublier que c’est un mode de cuisson convivial qui trouve parfaitement sa place dans le jardin, peu importe la saison.

Cependant, il n’est pas évident de s’y retrouver parmi la multitudes de fours à pizza d’extérieur proposés dans le commerce. Chaque modèle a ses spécificités, on peut par exemple citer :

  • les dimensions de la zone de cuisson
  • le poids du four à pizza extérieur
  • la possibilité d’utiliser un ou plusieurs combustibles différents
  • la qualité de fabrication
  • la vitesse de montée en température et l’isolation pour un bon maintien de la chaleur
  • etc.

Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons rédigé ce comparatif sur le four à pizza extérieur. Vous y trouverez une sélection des modèles les plus intéressants du moment, ainsi que des conseils pour faire le bon choix.

Un seul objectif : trouver le plus adapté à vos besoins et celui qui vous permettra de réaliser de délicieuses pizzas à volonté.

Four à pizza d’extérieur : notre TOP 3 pour mai 2022

À venir

Quel est le meilleur four à pizza extérieur ?

Nous avons passé au crible la plupart des fours à pizza d’extérieur actuellement disponibles. Cela nous a permis de réaliser cette liste des 4 modèles incontournables en mai 2022 :

Ooni Fyra : abordable et haut de gamme

Marque de référence dans l’univers des fours à pizza d’extérieur, Ooni propose un modèle aux nombreux atouts : le Fyra.

Son mode de combustible : les pellets. Il faut en compter environ 1Kg pour une dizaine de pizzas, ce qui est raisonnable.

Il s’agit d’un appareil efficace puisqu’il peut atteindre les 500°C en 15 à 20 minutes seulement. Le maintien en température est ensuite très bon car les pellets alimentent petit à petit le four grâce à une trémie à la forme bien pensée.

Il est également très compact, c’est le poids plume de la catégorie : seulement 10kg. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une surface de cuisson de 33 x 33 cm, ce qui permet de réaliser des pizzas de 30 centimètres de diamètre.

FlameOven : le plus polyvalent

Le four à pizza d’extérieur FlameOven a un avantage pour le moins important : il permet d’utiliser plusieurs combustibles différents (des buche de bois, des pellets ou encore du charbon). C’est ce qui lui permet de se démarquer des modèles concurrents.

Résultat : on peut réaliser de délicieuses pizzas au feu de bois en toute simplicité. Ou utiliser du charbon si on a rien d’autre sous la main ce jour là.

Il peut monter jusqu’à 500°C en 20 à 25 minutes. Le maintien en température est ensuite très bon grâce à l’isolation à double paroi, mais également très facile : il suffit d’ajouter une buche avant chaque nouvelle pizza et le tour est joué.

Sa pierre a les dimensions suivantes : 33 x 33 cm, ce qui est adapté pour réaliser des pizzas de 30 cm de diamètre.

Voir notre test complet sur FlameOven

Ooni Koda : fonctionnel et simple à utiliser

Le four à pizza d’extérieur Ooni Koda se démarque par son mode de combustible : il utilise le gaz. Plutôt pratique et peu onéreux.

L’avantage du gaz pour un four à pizza, c’est la température qui reste très stable tout au long de la cuisson, sans avoir besoin de penser à ajouter du combustible au fur et à mesure.

Il peut monter à 500°C en 15 minutes et permet de réaliser d’excellentes pizzas napolitaines.

De plus, l’utilisation du gaz facilite ne produit pas de fumée et facilite le nettoyage : il n’y a pas de cendres ou de suie.

Sa surface de cuisson dépend du modèles puisque la marque propose deux tailles :

  • 33 x 33 cm pour des pizzas de 30 centimètres sur le Ooni Koda 12 pouces.
  • 42,5 cm x 42,5 cm pour des pizzas de 40 centimètres avec le Ooni Koda 16 pouces.

Voir notre article complet sur le Ooni koda

Nero de Burnhard : un bon rapport qualité/prix

Le four à pizza Nero proposé par la marque Burnhard mise tout sur un prix accessible. C’est le plus abordable de notre sélection.

Du côté des combustibles, il est assez polyvalent puisqu’il est utilisable avec des pellets, des petites buches ou encore des briquettes. Les dimensions d’ouverture du panier à combustibles sont toutefois un peu petites, il faudra couper le bois en petits morceaux.

Capable d’atteindre 500°C comme les autres modèles, il est idéal si vous aimez faire souvent de vraies pizzas.

La pierre mesure 36 x 32 cm, ce qui est adapté à la réalisation de pizzas de 30 centimètres de diamètre environ.

Conseils pour choisir le bon four à pizza d’extérieur

Cette page est entièrement dédiée au four à pizza d’extérieur. Pour découvrir tous les autres types consultez notre article sur le four à pizza (conseils, astuces, modèles intéressants…).

Vous l’aurez sûrement compris en passant en revue les modèles recommandés, il existe une multitude de critères à prendre en compte pour choisir le four à pizza extérieur adapté à l’usage que vous en ferez.

Cette section est destinée à fournir un maximum de réponses aux questions que vous pourriez vous poser, et ainsi faciliter votre choix.

quel four à pizza d'extérieur choisir ?

Le mode de combustion utilisé

Les fours à pizza d’extérieur se déclinent en plusieurs catégories. Ce qui change, c’est le combustible utilisé et qui permet de le faire fonctionner.

Buches, pellets, gaz ou encore charbon : quels sont les avantages et inconvénients de chacun de ces combustibles ? C’est ce que l’on va voir dans cette partie de l’article.

Buches de bois

Le bois est un combustible idéal pour un four à pizza d’extérieur.

L’arôme apporté par de vraies buches de bois se ressent nettement à la dégustation de la pizza. C’est ce qui permet d’avoir ce goût si typique de la pizza au feu de bois et que l’on ne retrouve pas avec les autres combustibles. C’est d’ailleurs lui qui est traditionnellement utilisé pour la recette de pizza napolitaine.

Et on vous livre notre petit secret : pour des pizzas encore meilleures, privilégiez des buches de hêtre.

Généralement, il faut prévoir des bûches adaptées aux dimensions du panier à bois qui équipe le four. C’est un point à vérifier : certains modèles permettent d’utiliser des plus grosses buchettes que d’autres.

Ce qui est intéressant avec les buches de bois, c’est qu’elles permettent d’avoir une température beaucoup plus stable tout au long du fonctionnement du four. Elles mettent en effet plus de temps que les pellets à se consumer.

Le contrôle de la température est également meilleur : on peut choisir de mettre une buche plus ou moins grosse selon la température actuelle et celle que l’on souhaite atteindre rapidement.

Une fois que le four est bien chaud, il suffit d’ajouter une buche de taille moyenne quelques minutes avant d’enfourner chaque nouvelle pizza et le tour est joué : la température reste au dessus des 400°C tout du long.

Avantages :

  • Température plus facile à tenir avec des buches
  • Contrôle de la température plus précis
  • Goût typique de la pizza au feu de bois
  • Apporte un côté vraiment authentique à la préparation des pizzas

Inconvénients :

  • Les buches sont moins faciles à trouver dans les dimensions adaptées au four
pizza cuite avec des buches de bois

Pellets

Les pellets ont un côté pratique car ils sont peu encombrants et faciles à trouver en magasin. Ils permettent également de réaliser des pizzas au feu de bois, mais le goût sera moins typé qu’avec de véritables buches.

L’avantage, c’est que les fours à pizza d’extérieur qui utilisent des pellets sont aussi plus compacts. Le réservoir n’a pas besoin d’être trop gros pour en contenir suffisamment et atteindre les 400 à 500°C.

Il est conseillé d’opter pour des pellets de hêtre ou de chêne, même si le bouleau ou l’érable peuvent faire l’affaire. Le plus important reste de bien penser à prendre des pellets qui permettent un usage alimentaire (c’est à dire qui ne contiennent pas d’additifs).

Avantages :

  • Faciles à stocker et à trouver
  • Peu onéreux
  • Adaptés à n’importe quel four qui fonctionne avec des pellets, pas de problème de dimensions.

Inconvénients :

  • Goût moins caractéristique du feu de bois sur les pizzas

Gaz

Le gaz est un combustible abordable et très pratique à utiliser pour un four à pizza extérieur.

Son principal atout, c’est sa simplicité : il suffit de relier le four à une bouteille de gaz, d’actionner le bruleur et le tour est joué.

Le contrôle de la chaleur est également excellent puisque c’est le combustible qui permet d’avoir la température la plus stable. Trop chaud ou pas assez chaud ? Il suffit d’utiliser le bouton situé sur le bruleur pour adapter ça.

Les avantages :

  • Allumage instantané
  • Excellent contrôle de la température
  • Pas de fumées ou de cendres après la cuisson

Les inconvénients :

  • La flamme alimentée au gaz n’apporte pas de goût particulier aux pizzas

Charbon

Le charbon, c’est le combustible à tout faire et peu onéreux. Il y a peu de fours à pizza d’extérieur uniquement compatibles avec du charbon. Généralement, ils sont également utilisables avec des buches et des pellets.

Selon nous, c’est le combustible qui doit être utilisé en cas de dépannage, si vous n’avez pas de vrai bois sous la main. Pourquoi ? Tout simplement car il n’apporte pas de goût particulier aux pizzas et génère beaucoup de suie.

Les avantages :

  • Facile à trouver
  • Très abordable

Les inconvénients :

  • N’apporte aucun goût vraiment marquant à la cuisson
  • Génère beaucoup de suie

Les dimensions de la zone de cuisson

Autre point qui a son importance pour bien choisir un four à pizza extérieur, il s’agit des dimensions de la zone de cuisson.

C’est ce qui va déterminer la taille des pizzas que vous pourrez réaliser.

D’une manière générale, la pierre fait 33 cm x 33 cm : cela permet de réaliser facilement des pizzas avec un diamètre de 30 cm.

Certains modèles XL voient un peu plus grand et offrent une surface de cuisson adaptée à des pizzas de près de 40 cm !

Attention tout de même : plus la pizza à enfourner est grande, plus cela demande de l’entrainement, voire même un savoir-faire. Si c’est votre premier four à pizza d’extérieur, on vous conseille de rester sur un modèle adapté à des pizzas de 30 cm.

Pensez également à l’usage multifonctions de ce type d’appareil en vous attardant sur la hauteur de la zone de cuisson. Il faut par exemple qu’elle soit adaptée à la réalisation de pains ronds qui sont plus épais que les pizzas : au moins 8 à 10 cm de hauteur.

utiliser un four à pizza extérieur

La température atteignable

C’est le gros point fort des fours à pizza d’extérieur : ils sont les seuls appareils réservés à un usage domestiques capables d’atteindre une température maximale située autour des 500°C.

Il s’agit sans aucun doute de la température idéale pour un four à pizza : elle doit être située entre 430 et 480°C afin d’avoir une qualité de cuisson digne de ce nom.

Pourquoi le four doit-il être aussi chaud ? Tout simplement car la pizza doit cuire en 2 minutes maximum. C’est ce qui va permettre à la pâte de saisir sous l’effet de la pierre réfractaire, aux bords de bien gonfler et à la garniture d’être dorée juste comme il faut.

C’est donc un critère important : si vous achetez un four à pizza d’extérieur, optez pour un modèle capable de dépasser (au moins) les 400°C grâce à sa conception et son mode de combustion. Ça ne devrait d’ailleurs pas être compliqué car c’est le cas de tous les modèles de qualité. C’est bien au dessus de celle qui permet de cuire une pizza dans un four électrique (entre 250 et 300°C) et c’est ce qui fait toute la différence.

L’isolation du four

L’isolation, c’est un peu la clé de voûte d’un bon four à pizza d’extérieur.

Si elle est bonne, l’appareil va être capable de monter facilement en température pour atteindre, au minimum, 400°C. Il pourra ensuite conserver une température adaptée tout au long de son utilisation (même s’il faut évidemment ajouter régulièrement du combustible).

On vous recommande de choisir un modèle avec une double couche isolante. Plus la température sera stable à l’intérieur, plus vos pizzas seront réussies.

La présence d’une porte à l’avant contribue beaucoup à l’isolation. Même si certains préfèrent l’ouvrir quand une pizza est en train de cuire, elle permet de garder la chaleur entre deux fournées.

Le type de pierre pour la cuisson

Chaque four à pizza d’extérieur est fourni avec une plaque sur laquelle on va venir faire cuire les pizzas.

Ce qui est important, c’est de choisir un modèle qui embarque une plaque avec des matériaux aux propriétés bien spécifiques : il est impératif qu’elle soit capable d’emmagasiner la chaleur durant le temps de pré-chauffage pour ensuite la restituer au moment de cuire la pizza.

L’idéal, c’est une plaque en cordiérite. Il s’agit d’un matériau un peu poreux et de couleur blanche qui rassemble tous ces critères. La terre cuire ou la céramique ont également de bonnes propriétés.

Son épaisseur joue également un rôle important : il faut qu’elle fasse au moins 1 cm.

En revanche, bannissez les plaques en métal car elles n’apportent rien d’intéressant pour la cuisson.

Envie d’en savoir plus sur ce type de plaque ? Consultez notre article sur la pierre à pizza.

Les accessoires fournis avec le four à pizza d’extérieur

Pour utiliser correctement un four à pizza extérieur, plusieurs accessoires sont utiles voire indispensables à nos yeux. La liste n’est pas longue, mais ils ne sont pas toujours fournis avec le four…

Voici ce qui est indispensable :

  • Une pelle à pizza : la pelle est indispensable pour enfourner facilement les pizzas et surtout les tourner (dans ce type de four, on ne les laisse pas cuire en statique pendant 2 minutes).
  • Un thermomètre infrarouge : on vous le recommande afin de connaître avec précision la température au fond du four et sur la pierre. Ça permet de savoir quand enfourner et quand rajouter du combustible.

Voici ce qui est (presque) essentiel :

  • Une housse de protection : le four à pizza extérieur est un objet assez onéreux, on parle de plusieurs centaines d’euros. Alors n’hésitez pas à investir dans une petite housse si elle n’est pas fournie afin de le protéger.
  • Une brosse de nettoyage avec un manche long : entre la suie, la farine ou la semoule et les restes de garniture carbonisée, il est important de donner un petit coup de brosse à l’intérieur du four après chaque utilisation. Un manche suffisamment long permet d’atteindre les moindres recoins.

Bon, si vous n’avez pas tout ça rien ne vous empêchera d’utiliser votre four. Mais ce sera un peu moins confortable.

Reste que plusieurs modèles ont le mérite d’être fournis avec certains de ces accessoires : pelle, housse… C’est toujours appréciable et ça évite les petits achats supplémentaires.

Poids et dimensions globales

Selon les modèles, il faut compter entre 10 et 25Kg. Cela reste raisonnable si vous avez besoin de l’emmener de temps en temps chez des amis.

Du côté des dimensions, elles tournent autour des 50 à 60 cm de long pour 40 à 45 cm de large. Petite précision pour ceux qui utilisent du bois, des pellets ou du charbon : il y a une cheminée qui peut lui faire gagner en hauteur.

Globalement, le four à pizza d’extérieur ne pas va quitter votre jardin. Vous pourrez éventuellement le rentrer quand vous ne l’utiliserez pas afin de le protéger, mais ce n’est pas quelque chose qui a besoin d’être ultra-compact. Mais les fabricants ont fait un effort là dessus et il est facilement transportable.

Le prix d’un four à pizza extérieur

Le four à pizza d’extérieur représente un certain budget, surtout si vous privilégiez un modèle de qualité et qui durera dans le temps.

D’une manière générale, comptez entre 250 et 500 euros.

L’écart de prix est assez important, mais s’explique pour différentes raisons :

  • Le type de combustible utilisé : les modèles à pellets coûtent généralement un peu moins cher que ceux à gaz ou à bois. D’ailleurs, un four compatible avec plusieurs combustibles différents sera toujours un peu plus onéreux.
  • La marque : comme pour n’importe quel autre objet, la marque a un impact sur le prix. Surtout si elle communique beaucoup et travaille son image.
  • Les accessoires fournis avec : si certains modèles ne semblent pas cher à première vue, c’est peut-être aussi parce qu’ils sont fournis sans accessoire. Il faut donc penser à (éventuellement) ajouter le prix de certains accessoires qualifiés d’indispensables (pelle, thermomètre, housse…).
  • Les performances : il peut y avoir des différences de prix qui s’expliquent par les performances. Les modèles qui ont fait l’objet de mécanismes spéciaux (et parfois brevetés) qui permettent une montée très rapide en température et un meilleur contrôle sont forcément plus couteux.
  • Les matériaux de fabrication : acier, carbone… chaque matériau utilisé peut avoir une répercussion sur le prix final.

Si vous regardez les modèles présents dans notre sélection, vous verrez que le budget moyen est autour des 350 à 400 euros. C’est ce qui garantie d’avoir un four à pizza d’extérieur performant , bien pensé et que vous pourrez utiliser des années.

prix d'un four à pizza extérieur

Comment utiliser un four à pizza extérieur ?

Pour rester convivial et que son usage soit un plaisir, le four à pizza extérieur italien doit être facile d’utilisation.

Alors, on ne va pas le cacher : il est préférable de maîtriser quelques gestes de base avant de se lancer avec ce type d’appareil et éviter ainsi de se retrouver avec une pizza complètement retournée à l’intérieur du four.

Entrainez-vous par exemple à :

  • Étaler correctement la pâte sans qu’elle ne soit collante.
  • Faire glisser d’un seul coup la pizza du plan de travail vers la pelle, puis de la pelle vers la pierre.
  • Maitriser l’utilisation de la pelle pour tourner la pizza régulièrement.

Si ces 3 points ne vous posent pas de problème particulier, bonne nouvelle l’utilisation d’un four à pizza d’extérieur devrait être un jeu d’enfant pour vous.

Montage (et démontage) du four

Le four à pizza extérieur se monte assez facilement, il suffit de suivre les étapes suivantes et qui sont (à peu près) identiques pour chaque modèle :

  1. Mettre en place les pieds sous le corps du four (il faut les visser ou les déplier)
  2. Mettre en place le panier ou bois ou la trémie à pellets.
  3. Glisser la pierre à l’intérieur du four
  4. Fixer la cheminée (si elle est présente) Comme vous pouvez le constater, il ne faut que quelques minutes pour le monter. Pensez tout de même à suivre les instructions indiquées sur la notice pour ne louper aucune étape.

Si vous avez besoin de l’emporter avec vous, il est conseillé de démonter les éléments suivants et qui sont un peu plus fragiles :

  • dévisser ou déclipser la cheminée
  • replier ou dévisser les pieds

Allumage et montée en température

L’allumage se fait différemment selon le type de combustible :

  • Pour un modèle à bois, pellets ou charbon : il faut placer le combustible à l’intérieur du panier prévu à cet effet. Ajouter 2 ou 3 petits allumes-feu utiliser un briquet ou une allumette.
  • Pour un modèle à gaz : il faut relier le four à pizza d’extérieur au gaz, puis utiliser le bruleur afin de le mettre en marche.

S’il y a une porte à l’avant, il est recommandé de la laisser fermée afin d’avoir une montée en température plus rapide.

Rajoutez ensuite un peu de bois, de pellets ou de charbon de façon régulière (toutes les 5 minutes environ) jusqu’à ce que le four dépasse les 400°C. Cela devrait prendre 20 à 25 minutes maximum.

Contrôle et maintien de la température

Le contrôle de la température peut se faire de deux façons différentes :

  • Soit à l’aide d’un thermostat intégré. C’est assez rare et la plupart des fabricants préfèrent ne pas en ajouter. Compte-tenu du mode de fonctionnement des fours à pizza d’extérieur, la précision n’est pas optimale.
  • Soit à l’aide d’un thermomètre infrarouge (recommandé) : il suffit de viser la pierre dans le fond du four, puis le centre afin de vous assurer que vous avez une température suffisante pour enfourner la pizza (au moins 400°C).

Il faut ensuite maintenir une température constante à l’intérieur du four. Cela passe forcément par l’ajout du combustible :

  • Les buches de bois permettent d’en ajouter moins fréquemment car elles se consument lentement. En général, une buche moyenne doit être ajoutée avant de cuire chaque nouvelle pizza afin de permettre au four d’être bien chaud au moment de l’enfourner.
  • Les pellets ou le charbon doivent être ajoutés de façon régulière, également un peu avant de cuire chaque nouvelle pizza. Ils ont tendance à se consumer un peu plus vite : comptez 1Kg de pellets en moyenne pour préparer 10 pizzas (c’est franchement raisonnable).
  • Le gaz alimente le four à pizza d’extérieur en continu. Il faut surtout ajuster la température au niveau du bruleur en cas de besoin (plus chaud ou moins chaud).

Qualité de cuisson des pizzas

On ne va pas se mentir : avec un four à pizza d’extérieur à 300 ou 400 euros, les pizzas doivent être parfaites. Pour cela, il faut reprendre l’ensemble des critères de sélection énoncés sur cette page : maintien de la température grâce à l’isolation, type de combustible…

Si vous optez pour un modèle de qualité, il n’y a aucun risque là dessus : le four sera capable de dépasser les 400° et ça va se ressentir sur la cuisson des pizzas.

En moins de deux minutes, vous obtiendrez une pizza parfaitement cuite : des bords bien gonflés et alvéolés, une pâte croustillante juste comme il faut au centre, une mie moelleuse et bien évidemment une garniture de pizza dorée juste comme il faut.

Notre avis sur le four à pizza d’extérieur est plus que positif : c’est le seul capable d’apporter un résultat digne des pizzaïolos les plus talentueux.

avis four à pizza extérieur

Nettoyage et entretien

Après chaque utilisation, il est conseillé d’effectuer un rapide nettoyage du four à pizza d’extérieur. Notamment les tâches suivantes (après l’avoir laissé complètement refroidir) :

  • Vider le panier du combustible contenant les cendres de bois, pellets ou charbon.
  • Enlever la suie et la poussière à l’intérieur à l’aide d’une petite brosse.
  • Enlever la poussière et les restes d’ingrédients carbonisés sur la pierre (en savoir plus : comment nettoyer une pierre à pizza ?).
  • Passer un petit chiffon humide sur la structure extérieure afin d’enlever les traces.

Comme vous pouvez le constater, ça ne demande pas un entretien énorme. Comptez 5 à 10 minutes pour le nettoyer comme il faut à chaque fois.

Ensuite, nous vous conseillons de le couvrir à l’aide d’une housse de protection et de le ranger.

Questions et réponses fréquentes (FAQ)

Quels sont les avantages d’un four à pizza d’extérieur ?

Le four à pizza extérieur est capable d’atteindre une température située entre 400 et 500°C. C’est ce qui permet d’avoir la meilleure cuisson possible, notamment pour cuire une pizza napolitaine.
Selon le combustible utilisé, il peut également donner un goût typique à la pizza (cuisson au feu de bois).

Combien coûte un four à pizza d’extérieur ?

Un four à pizza d’extérieur coûte entre 250 et 400 euros en moyenne. La différence se prix se justifie par la marque, la qualité de fabrication ou encore les combustibles utilisables.

Quel combustible utiliser pour un four à pizza d’extérieur ?

Cela dépend du four à pizza d’extérieur utilisé, mais généralement il y a 4 combustibles possibles : buches de bois, pellets, charbon ou gaz. Certains modèles sont compatibles avec plusieurs combustibles différents, tandis que d’autres ne fonctionnent qu’avec un seul d’entre eux.

Peut-on utiliser le four à pizza d’extérieur en intérieur ?

Non. Pour des raisons de sécurité il ne faut surtout pas utiliser un four à pizza d’extérieur dans une habitation.

Laisser un commentaire